Gouvernement: Sanjeev Teeluckdharry démissionne

Avec le soutien de
Le Deputy Speaker souhaite lui démissionner de toutes les instances du gouvernement. 

Le Deputy Speaker souhaite lui démissionner de toutes les instances du gouvernement. 

Il animera une conférence de presse à 16 heures, ce vendredi 27 juillet. Le Deputy Speaker, Sanjeev Teeluckdharry devrait annoncer s'il quitte le gouvernement. Toutefois, selon des recoupements d’informations, on lui aurait demandé de démissionner uniquement comme Deputy Speaker. 

Toute cette affaire fait suite au rapport Lam Shang Leen sur la commission d’enquête sur la drogue. Sanjeev Teeluckdharry avait également été sollicité pour déposer devant la commission. Mais il avait fait appel à la Cour suprême pour ne pas avoir à se soumettre à cet exercice. Il avait essuyé un revers.

Le nombre de visites effectuées par la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus aux trafiquants de drogue en prison avait aussi attisé la curiosité de Paul Lam Shang Leen et ses deux assesseurs. La députée du n°2 avait, notamment, été l’avocate du caïd Peroomal Veeren. C’est également grâce à elle que l’Ougandais James Mukusa Kanamwanje a évité la perpétuité en 2009. Ce dernier avait été condamné à vie en 1997 après avoir été reconnu coupable d’importation illégale de 325,4 g d’héroïne.

L’on se souvient également du passage de l’homme de loi, Me Raouf Gulbul, devant Paul Lam Shang Leen et ses assesseurs. Il s’était retrouvé devant la commission suivant une série de dénonciations à son encontre. Des dénonciations qui ont poussé Raouf Gulbul à démissionner de la Gambling Ragulatory Authority et de la Law Reform Commission.

Publicité
Publicité

Le rapport de la commission d’enquête sur la drogue a été rendu public vendredi 27 juillet. Et les répercussions sont nombreuses. Le barreau notamment y est mis à mal ; les noms de plusieurs avocats, dont Me Raouf Gulbul, sont cités, la commission Lam Shang Leen recommandant des enquêtes approfondies. Le gouvernement n’est pas non plus sorti indemne. Cités dans le rapport, la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus et le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry ont dû «step down». Diverses institutions sont également montrées du doigt.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires