Urban Terminal à Rose-Hill: jamais deux sans trois, l’appel d’offres encore repoussé

Avec le soutien de
Les travaux sont en cours à la gare de Rose-Hill dans le cadre du projet Metro Express.

Les travaux sont en cours à la gare de Rose-Hill dans le cadre du projet Metro Express.

Les soumissionnaires ont désormais jusqu’au 4 septembre pour faire parvenir leur offre à la municipalité de Beau-Bassin–Rose-Hill. Le Request for Proposals pour la construction d’un terminal urbain (Urban Terminal), à Rose-Hill, dans le cadre du projet Metro Express, a, en effet, été repoussé pour la troisième fois.

Au départ, la date limite pour la soumission des propositions était le 5 juillet. Puis, le délai a été renvoyée au 2 août.

«Le conseil exécutif a décidé de repousser la date limite à un mois car les promoteurs ont demandé beaucoup de clarifications autour du projet», explique Ken Fong, maire des villes sœurs. Ils ont soulevé 33 questions. S’enquerrant, entre autres, de la superficie de la plateforme du métro et où elle sera située, s’il y aura une voie spéciale pour la maintenance du métro, ou encore qui entreprendra des travaux géotechniques.

«Le conseil exécutif a décidé de repousser la date limite à un mois car les promoteurs ont demandé beaucoup de clarifications autour du projet.»

Pour ce projet, le gouvernement ne participera directement ou indirectement à aucun financement, à l’exception des incitatifs décrits dans le Request for Proposals. Ainsi, les coûts de conception, d’ingénierie, de construction, des opérations et de la gestion du projet devraient être pris en charge par le soumissionnaire.

Les candidats présélectionnés devront présenter un design préliminaire sur PowerPoint ainsi que la structure financière de leur projet. Le soumissionnaire retenu devra présenter, dans un délai de trois mois, une conception détaillée et un plan directeur qui seront sujets à l’approbation finale.

Le calendrier de construction de l’Urban Terminal risque-t-il d’être chamboulé avec ce retard dans l’exercice de soumission des offres ? Le maire affiche son optimisme. «Il n’y aura pas de retard. Nou konfian ki zot pou dan délé.» Ken Fong soutient que ce n’est qu’après une évaluation des offres et le promoteur sélectionné que le chantier démarrera. «Dans quatre à cinq mois les travaux débuteront.»

Selon le calendrier des travaux, le terminal devra être opérationnel en septembre 2019, date à laquelle les urbos 100 3e génération commenceront à desservir la ligne Port-Louis–RoseHill. Le terminal urbain sera aménagé sur un terrain d’une superficie de deux arpents, à bail pour une période de 60 ans. Un parking pour 300 véhicules sera construit.

«Il n’y aura pas de retard. Nou konfian ki zot pou dan délé. Dans quatre à cinq mois les travaux débuteront.»

L’infrastructure sera dotée d’un espace commercial d’une superficie de 6 000 m2. La gare d’autobus devra, elle, accommoder 20 bus. Quant à l’espace réservé aux taxis, il sera d’une superficie de 500 m2 et devra accueillir 20 véhicules alors que 95 propriétaires de taxi détiennent un permis d’opération.

Il y a aussi l’option d’ériger un marché moderne à la rue Duncan Taylor. L’espace qui devrait être utilisé est de 2 700 m2.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires