Rs 15M à Raj Dayal: la vérité de Navin Ramgoolam…

Avec le soutien de
Le leader du PTr était face à la presse ce mercredi 25 juillet. © Sumeet Mudhoo

Le leader du PTr était face à la presse ce mercredi 25 juillet. © Sumeet Mudhoo 

C’est le leader du PTr qui le dit. Selon Navin Ramgoolam, c’est parce que Raj Dayal aurait menacé de démissionner qu’il aurait reçu un dédommagement de Rs 15 millions, suivant sa destitution comme commissaire de police en 2000. Il était face à la presse, ce mercredi 25 juillet.

Pour l’ancien Premier ministre, l’Attorney General, Maneesh Gobin, «a tenté de justifier l’injustifiable» au Parlement. C’est, en effet, aux petites heures, aujourd’hui, que la «motion of no confidence» du député travailliste Shakeel Mohamed contre Maneesh Gobin, dans le sillage du paiement à Raj Dayal, a été débattue. Motion rejetée.

 
 

Navin Ramgoolam rappelle que Raj Dayal a été suspendu en 1997. «J’avais mis sur pied une commission d’enquête. Celle-ci a remis son rapport en 1999. Raj Dayal a été destitué comme commissaire de police après avoir été reconnu coupable par un tribunal», explique-t-il. 

Dans la foulée, le leader du PTr devait lancer une pique au ministre mentor, sir Anerood Jugnauth. «Yer mentor inn dir mo’nn manipil tou pou ki Dayal trouv koupab. Bé al lir tou séki éna dan rapor komision danket-la papa!»

Au dire de Navin Ramgoolam, Raj Dayal a voulu obtenir sa pension. «Li’nn dir li pou bizin ré al plant soufler!» C’est la raison pour laquelle, poursuit-il, «sur une base humanitaire, nous avions penser lui donner sa pension». Le montant : environ Rs 5 millions. «Mais cela n’a jamais été présenté au Conseil des ministres pour être approuvé», affirme le leader du PTr. Et d’insister : «Non, li pa’nn gagn konpansasyon dépwi PTr!»

C’est l’affaire Bal Kouler qui aurait fait accélérer les choses, à en croire Navin Ramgoolam. Il soutient que Raj Dayal aurait menacé de démissionner suivant sa destitution comme ministre. Ce qui aurait provoqué une élection partielle.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires