Le poste de commissaire de police adjoint attise les convoitises

Avec le soutien de
L’ACP Anil Kumarsingh Dip conteste l’éventuelle nomination d’un «junior» au poste de commissaire de police adjoint.

L’ACP Anil Kumarsingh Dip conteste l’éventuelle nomination d’un «junior» au poste de commissaire de police adjoint.

Il a fait parvenir une correspondance au commissaire de police, ainsi qu’au secrétariat de la Disciplined Forces Service Commission. Lui, c’est l’assistant commissaire de police (ACP) Anil Kumarsingh Dip. Faisant clairement valoir ses prétentions au poste de Deputy Commissioner of Police (DCP), l’ACP met en garde contre un éventuel recours légal au cas où il ne serait pas nommé.

Dans cette correspondance, l’ACP dit avoir appris que le commissaire de police envisage de remplir le poste vacant de DCP. Et que c’est un de ses juniors qui aurait les faveurs de Mario Nobin. Ce que conteste Anil Kumarsingh Dip. 

Ce dernier fait valoir que c’est en 2005 qu’il a été nommé ACP, ce qui lui confère l’ancienneté qui fait défaut à ses collègues du même grade. Et de souligner que jusqu’à présent, c’est principalement sur la base de l’ancienneté que les promotions dans la police sont faites. 

Qui plus est, ajoute Anil Kumarsingh Dip, il possède un Mastère en Police Science and Management ainsi que d’autres qualifications que ne détient pas, insiste-t-il, le «favori» au poste de DCP. Tout cela lui fait dire que si jamais il est coiffé au poteau par son «junior», cela lui causera un préjudice immense. Sans compter que cela enverra un «mauvais signal» à tous les policiers qui font bien leur travail. Et qu’il n’aura aucune autre alternative, sur un plan personnel, que de demander justice auprès des instances appropriées.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires