Pailles: la maison d’une Mauricienne établie en Angleterre dévalisée

Avec le soutien de
Le suspect a comparu devant le tribunal de Port-Louis puis a été reconduit en cellule.

Le suspect a comparu devant le tribunal de Port-Louis puis a été reconduit en cellule.

Un chauffeur de Nouvelle-France a eu un choc en découvrant que la maison de sa sœur au morcellement Raffray, à Pailles, a été cambriolée durant la semaine écoulée. Sa sœur elle-même est établie en Angleterre. Un suspect, Mamade Reza Gooljar, qui habite dans la même rue, a été arrêté. Une descente effectuée à son domicile a permis de récupérer tous les articles volés, d’un montant de Rs 250 000.

Lundi après-midi, le frère de la propriétaire, un homme de 39 ans, est allé vérifier la maison. Avec stupéfaction, il a constaté que la porte principale avait été forcée. Il a immédiatement alerté le poste de police de Pailles. Interrogés, des voisins ont dit soupçonner Mamade Reza Gooljar, 45 ans, qui rôdait dans les environs. Une descente de police a été faite un peu plus tard au domicile de ce suspect avec son consentement.

Les policiers ont récupéré une valise renfermant un sèche-cheveux, deux plats en porcelaine, deux plats en plastique avec des motifs à fleurs, six verres en plastique, une horloge murale, deux fleurs artificielles, trois paires de sandales pour bébé, des vêtements pour bébé, un téléviseur de 49 pouces et des vêtements pour adultes entres autres. Le frère de la propriétaire a identifié tous ces articles comme étant la propriété de sa sœur.

Le suspect a été présenté devant le tribunal de Port-Louis mardi matin sous une accusation provisoire de vol avec effraction. Comme la police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été maintenu en cellule policière.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires