Dans un mariage: un photographe giflé par… le ministre Sesungkur

Avec le soutien de
(Photo d’illustration)

(Photo d’illustration)

Il a consigné une déposition à la police. Cet habitant de Pont-Bondieu, à Brisée-Verdière travaillait dans un mariage, à Sébastopol ce dimanche 22 juillet, lorsqu’il a été pris à partie par les gardes du corps du ministre Sudhir Sesungkur. Mariage dans lequel ses services avaient été sollicités pour prendre des photos.

La victime raconte que les gardes du corps se sont approchés de lui et lui ont demandé de sortir à l’extérieur. Peu après, ils ont été rejoints par le ministre des Services financiers. En colère, ce dernier a donné deux gifles au photographe. Ce, sous les yeux impuissants de son ami. Aux enquêteurs, l’habitant de Pont-Bondieu a aussi déclaré qu’il pouvait identifier ses agresseurs.

L’express a tenté de contacter Sudhir Sesungkur. En vain. Son attachée de presse a, pour sa part, déclaré que le ministre ne souhaitait pas faire de commentaire étant donné qu'une enquête est en cours.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires