Agression mortelle d’un boutiquier: les habitants de Vallée-des-Prêtres dans les rues

Avec le soutien de
C’est munis de pancartes que les habitants de Vallée-des-Prêtres ont participé à une marche pacifique ce dimanche 22 juillet.

C’est munis de pancartes que les habitants de Vallée-des-Prêtres ont participé à une marche pacifique ce dimanche 22 juillet.

Ils sont remontés et craignent pour leur sécurité. Des habitants de Vallée-des-Prêtres sont passés à l’action ce dimanche 22 juillet. En effet, ils ont participé à une marche pacifique pour dénoncer l’insécurité qui règne dans la région notamment après l’agression mortelle du boutiquier Shiam Krisna Ramgoolam, la semaine dernière. Agression lors de laquelle son fils Arvinsingh aurait, lui, aussi pu y laisser la vie.

 
 
C’est munis de pancartes que les habitants de Vallée-des-Prêtres ont participé à une marche pacifique ce dimanche 22 juillet.

«Nou sékirité avant ou», «Nou lavi osi importan», «We need justice»… C’est pancartes en main que grands et petits ont déferlé les rues de Vallée-des-Prêtres. Dans cette bataille, ils ont également fait appel au Premier ministre, Pravind Jugnauth. La raison : ils réclament l’ouverture d’un poste de police dans la région pour mieux assurer leur protection.  

C’est munis de pancartes que les habitants de Vallée-des-Prêtres ont participé à une marche pacifique ce dimanche 22 juillet.

C’est dans la nuit du lundi 16 juillet que Shiam Krisna Ramgoolam, âgé de 70 ans, a succombé à ses blessures après trois jours d’hospitalisation. Son fils, Arvinsingh, 40 ans, qui avait également été agressé au sabre, se trouve toujours à l’hôpital.

C’est munis de pancartes que les habitants de Vallée-des-Prêtres ont participé à une marche pacifique ce dimanche 22 juillet.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires