L’Ombudsperson for Children enquête sur les foyers d’Asha Guness

Avec le soutien de
Les pensionnaires du shelter La Marguerite ont été évacuées depuis le 11 juillet.

Les pensionnaires du shelter La Marguerite ont été évacuées depuis le 11 juillet.

L’affaire concernant les abris de la Vedic Social Organisation (VSO), gérés par Asha Guness, est loin d’être terminée. Cette semaine, le bureau de l’Ombudsperson for Children a ouvert une enquête. Rita Venkatasawmy et ses enquêteurs ont déjà convoqué la directrice des shelters pour enfants de la VSO. Elle est soupçonnée de maltraitance sur les pensionnaires.

À présent, l’équipe de l’Ombudsperson enquête auprès de la cinquantaine de pensionnaires qui vivaient dans les foyers La Marguerite, à Belle-Rose, et Heaven Children Centre, à Paillotte, Vacoas, jusqu’à ce qu’elles soient transférées le mercredi 11 juillet. S’ensuivront des vérifications et contre-vérifications de toutes les données, indique-t-on.

«C’est un travail délicat. Il faut savoir gagner leur confiance, gérer leur colère car qu’on le veuille ou non, on les a enlevées de leur environnement. On a déjà interviewé une trentaine de ces filles. On va les interroger une deuxième fois, voire une troisième fois, s’il y a lieu. Heureusement que les enfants sont en vacances. Autrement, on n’aurait pas pu procéder aussi rapidement. On travaillera même pendant le week-end», affirment des sources au sein du bureau de l’Ombudsperson for Children.

Ce bureau travaille, également, sur la rédaction de son rapport annuel en ce moment.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires