Affaire des coffres-forts: la poursuite pourra amender les informations

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam lors de sa comparution en cour intermédiaire ce vendredi 20 juillet.

Navin Ramgoolam lors de sa comparution en cour intermédiaire ce vendredi 20 juillet. 

La décision est tombée en cour intermédiaire ce vendredi 20 juillet, dans l’affaire des coffres-forts. La poursuite pourra amender les informations dans ce procès. Alors que la défense, représentée par les Mes Gavin Glover, Senior Counsel, Yanilla Moonshiram, Shaukat et Hisham Oozeer et Asif Moollan, avaient objecté à la demande de la poursuite, représentée par Me Rashid Ahmine, les magistrats Pranay Sewpal et Navina Parsooramen se sont rangés du côté de Me Rashid Ahmine.

La poursuite voulait amender les informations se trouvant dans les 23 charges contre l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam. Elle voulait ainsi rajouter une clause que si l’accusé est reconnu coupable, les Rs 220 M retrouvées dans les coffres-forts en février 2015 seront saisies.

L’ancien Premier ministre, pour sa part, a de nouveau plaidé non-coupable sous les 23 charges formelles en vertu de la FIAMLA.

Ruling sur l'affaire des coffres-forts by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires