Affaire Jessika Rosun: Kaysee Teeroovengadum fera face à la justice

Avec le soutien de
La lanceuse de javelot avait allégué que l’ancien chef de mission lui aurait notamment fait des attouchements lors d’une séance de photo de groupe. 

La lanceuse de javelot avait allégué que l’ancien chef de mission lui aurait notamment fait des attouchements lors d’une séance de photo de groupe. 

L’annonce a été faite hier, jeudi 19 juillet. La Cour australienne a statué que Kaysee Teeroovengadum, ancien secrétaire général du Comité olympique mauricien, sera poursuivi dans l’affaire l’opposant à l’athlète mauricienne, Jessika Rosun. Selon Rama Valayden, avocat du suspect, les réseaux sociaux et les articles publiés à travers le monde ont contribué à ce que la justice australienne demande que l’affaire passe à une autre étape.

Les faits remontent aux Jeux du Commonwealth, disputés en avril, à Gold Coast, en Australie. La lanceuse de javelot, Jessika Rosun, allègue que l’ancien chef de mission lui aurait notamment fait des attouchements lors d’une séance de photo de groupe.

Dans sa déposition à la police australienne, elle a déclaré avoir senti les mains de Kaysee Teeroovengadum sur elle à deux reprises. Suivant ces déclarations, Kaysee Teeroovengadum s’est retiré de toutes les instances sportives locales. Toutefois, la semaine dernière, il a représenté le pays lors du congrès de la Confédération africaine de volley-ball, en Égypte. Il s’y est rendu avec le chapeau du président de la Zone 7 d’Afrique.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires