Blanchiment allégué: Kistnah se dédouane

Avec le soutien de
Navin Kistnah devra retourner dans les locaux de l’ICAC la semaine prochaine. 

Navin Kistnah devra retourner dans les locaux de l’ICAC la semaine prochaine. 

Il est catégorique. Arrêté dans le sillage de la saisie de 157 kilos d’héroïne en provenance de l’Afrique du Sud, dissimulés dans des compresseurs, Navind Kistnah a affirmé, selon une source proche du dossier, n’être au courant de rien concernant cette affaire. Le courtier en douane de 34 ans a été interrogé par les hommes de Navin Beekarry, le directeur général de l’Independent Commission against Corruption dans les locaux de l’ADSU, aux Casernes centrales, hier. 

Cela, en présence de son homme de loi, Me Neelkanth Dulloo. De par son métier de courtier en douane, Navind Kistnah a affirmé connaître les protagonistes arrêtés que sur le plan professionnel. Aux enquêteurs de l’ICAC, il n’a pas donné d’autres éléments d’informations concernant les autres personnes qui sont impliquées dans cette affaire.

Navind Kistnah sera de nouveau entendu la semaine prochaine.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires