Gringo: une comédie noire un peu loupée

Avec le soutien de

Résumé, Harold Soyinka travaille pour un groupe pharmaceutique dirigé par Elaine Markinson et Richard Rusk. Lorsque ces derniers décident de se lancer dans le commerce lucratif du cannabis médical, ils envoient Harold au Mexique pour le lancement de leur nouvelle usine de production. Ignorant que la société qu’il représente a trahi un dangereux cartel local, l’employé modèle échappe de justesse à un enlèvement. Perdu au fin fond du Mexique, réalisant que ses patrons ont tout intérêt à le voir disparaître, pourchassé par les tueurs du cartel et un mercenaire implacable, Harold ne peut compter que sur lui-même s’il veut rester en vie.

La note : 6/10

Jusqu’ici, les courts et longs métrages qu’il a réalisés étaient le fruit d’un travail plutôt sympathique avec son frère, l’acteur Joel Edgerton. Aujourd’hui, Nash Edgerton (The Square) signe un second long-métrage dont le scénario est signé par un autre, une première pour lui. Le scénario qu’il a choisi est écrit par Matthew Stone, un scénariste qui a déjà travaillé avec les frères Coen pour le très moyen Intolérable Cruauté. Ce qui a intéressé Edgerton dans ce scénario, c’est la perspective de réaliser une comédie, et non pas un film d’action ou thriller, tel qu’il en a toujours mis en scène jusqu’ici. Mais c’est précisément ce qui pèse sur Gringo, cet assemblage maladroit de l’écriture très brouillonne de Stone et de l’inexpérience d’Edgerton dans l’art de créer une dynamique humoristique et d’alimenter un second degré grinçant. Des défauts que le beau casting réuni par les frères Edgerton ne parviendra jamais à contrebalancer.

À défaut d’une comédie qui soigne ses effets, il ne fait aucun doute que Gringo aurait au moins pu être un survival relativement efficace si son réalisateur avait pu se concentrer sur les mésaventures d’Harold. Or, malgré le fort capital sympathie que suscite son acteur, David Oyelowo (Selma et Cloverfield Paradox), il s’agit d’un personnage creux et caricatural. Peut-être est-ce parce qu’il savait qu’il n’arriverait pas à créer une véritable intensité dramatique autour d’un tel stéréotype insipide, que Stone a commencé, plutôt qu’à étoffer son personnage principal, à tisser autour de lui toute une galerie de personnages secondaires. Et c’est là le début des ennuis.

Les «méchants», incarnés par Joel Edgerton et Charlize Theron, sont là encore caricaturaux, même si potentiellement intéressants. Sauf que c’est les péripéties des deux acteurs, et en particulier le jeu de Theron en femme fatale aguicheuse, qui intéresse le réalisateur. Pire encore : le couple incarné par Amanda Seyfried et Harry Treadaway, que l’on suit du début à la fin parallèlement à Harold, n’apporte strictement rien à l’histoire. Et ainsi, plus le film va avancer, plus les personnages vont se multiplier, allant jusqu’à prendre une structure de film choral dans lequel l’intrigue principale se retrouve noyée.

Cette prolifération de pistes scénaristiques – que son auteur devra inévitablement bâcler dans les dernières minutes – ne parvient même pas à dissimuler les failles dans le développement de l’histoire d’Harold. Tandis que les pires clichés sur le Mexique se suivent, le scénario fait appel à tous les plus gros clichés du genre pour mener à bien la course contre la mort dans laquelle il a lancé son héros. L’intrigue en devient alors totalement prévisible. Au final, ce Gringo est bourré de bonnes intentions et dispose d’un casting cinq-étoiles, mais le résultat est beaucoup trop brouillon pour être à la hauteur des espérances. À voir pour les amateurs de films un peu déjantés.

Source : Internet

Fiche technique

 
 

Genre : Comédie, action
Durée : 1 h 50
De : Nash Edgerton
Avec : David Oyelowo, Charlize Theron, Joel Edgerton, Amanda Seyfried, Thandie Newton, Sharlto Copley, Paris Jackson
Salles : Star Caudan, La Croisette, Bagatelle

En Salles

Avengers : Infinity War

 
 

L’histoire en une ligne : L’implacable Thanos, le Titan Fou, met l’univers à feu et à sang pour s’emparer des Pierres d’infinité, et les Avengers devront unir leurs forces à d’autres héros venus des quatre coins de la galaxie pour le stopper…
Genre : Science-Fiction, aventures, super-héros
Durée : 2 h 40
De : Joe & Anthony Russo
Avec : Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Chris Evans, Scarlett Johansson, Benedict Cumberbatch, Don Cheadle, Tom Holland, Chadwick Boseman, Paul Bettany, Elizabeth Olsen, Anthony Mackie, Sebastian Stan, Danai Gurira, Letitia Wright, Dave Bautista
Salles : Star Bagatelle

Jurassic World 2 : Fallen Kingdom

 
 

L’histoire en une ligne : Trois ans après la catastrophe d’Isla Nublar, Claire et Owen rempilent pour cette fois sauver tous les dinosaures d’une nouvelle extinction.
Genre : Science-fiction, aventures
Durée : 2 h 10
De : Juan Antonio Bayona
Avec : Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Rafe Spall, Justice Smith, Daniella Pineda, James Cromwell, Toby Jones, Ted Levine, B. D. Wong, Isabella Sermon, Geraldine Chaplin, Jeff Goldblum
Salles : MCiné Flacq, Trianon

Deadpool 2

 
 

L’histoire en une ligne : Plus grand, en mieux et occasionnellement les fesses à l’air, l’insolent mercenaire de Marvel remet le masque pour affronter un Super-Soldat dressé pour tuer…
Genre : Super-héros, aventures
Durée : 2 heures
De : David Leitch
Avec : Ryan Reynolds, Josh Brolin, Morena Baccarin, Julian Dennison, Zazie Beetz, T.J. Miller, Brianna Hildebrand, Jack Kesy
Salles : Star La Croisette, Caudan, Bagatelle

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires