Blanchiment de Rs 58 millions : Nazoolbee Bolaki reste en cellule

Avec le soutien de
La fille et le gendre de Nazoolbee Bolaki ont été interceptés à l’aéroport avec une forte somme d’argent.

La fille et le gendre de Nazoolbee Bolaki ont été interceptés à l’aéroport avec une forte somme d’argent.

Elle doit faire preuve de patience. Nazoolbee Bolaki a comparu devant la cour de district de Port-Louis ce mercredi 18 juillet. Elle répond d’une accusation provisoire de blanchiment d’argent, dans le cadre de la saisie de Rs 58 millions chez cette famille.

Mais les débats sur sa motion de remise en liberté auront lieu lundi le 23 juillet, étant donné que la position du parquet est attendue. Cela, après qu’un enquêteur a avancé que l’enquête n’est pas encore bouclée, car les enquêteurs ont d’autres versions à prendre.

L’enquêteur a également indiqué qu’il attend le Judge’s order, par rapport aux relevés téléphoniques. De ce fait, a objecté à la remise en liberté de la femme.

Pour rappel, toute cette affaire a éclaté lorsque Aniisah Bolaki, la fille de Nazoolbee Bolaki, et son époux, Sameer Nobeeboccus, ont été interceptés dimanche 1er juillet, à l’aéroport, avec Rs 3 millions sur eux. Mari et femme s’apprêtaient à prendre l’avion. Ils font l’objet d’une accusation provisoire de blanchiment d’argent. Par la suite, les limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit et l’équipe de l’assistant surintendant de police Hector Tuyau ont fait une descente chez eux.

Nazoolbee Bolaki a retenu les services de Mes Nadeem Hyderkhan, Shakeel Mohamed, Hishaam Oozeer et Arshaad Inder.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires