Rapport africain sur le blanchiment: le ministre Sesungkur met les points sur les i

Avec le soutien de
Port-Louis conteste le rapport de l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group.

Port-Louis conteste le rapport de l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group.

Sudhir Sesungkur a fait une déclaration au Parlement ce mardi 17 juillet. Le ministre des Services financiers et de la bonne gouvernance a tenu à éclaircir la situation concernant le rapport de l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group (ESAAMLG) sur le blanchiment d’argent. Ce rapport récemment soumis pour être évalué mettrait en exergue les mécanismes qui permettraient à l’argent africain d’être blanchi à Maurice. Ce rapport africain sur le blanchiment énumère une série de reproches, que Maurice conteste.

Au Parlement ce mardi, Sudhir Sesungkur a entre autres indiqué que le rapport de l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group est factuellement incorrect sur certains points. Il a aussi fait ressortir que Maurice n’a jamais demandé que le rapport soit rejeté mais plutôt qu’il ne soit pas adopté dans sa forme actuelle. Port-Louis a également demandé que le rapport soit discuté à la réunion du Conseil des ministres des pays concernés, réunion qui aura lieu en septembre aux Seychelles. Le président du Conseil des ministres de l’ESAAMLG a accédé à cette requête le 30 juin.

Voici ce que le ministre a déclaré au Parlement.

Déclaration du ministre Sudhir Sesungkur au Parlement le 17 juillet 2018 sur le rapport africain sur le bla... by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires