Une mère allègue que sa belle-sœur a tenté de kidnapper son fils

Avec le soutien de
. Après avoir porté plainte au poste de police de Chemin-Grenier et alors que les recherches battaient leur plein, elle a eu un appel de son père affirmant que son fils a été déposé chez elle.

. Après avoir porté plainte au poste de police de Chemin-Grenier et alors que les recherches battaient leur plein, elle a eu un appel de son père affirmant que son fils a été déposé chez elle.

«Mon sang n’a fait qu’un tour. J’ai failli mourir en ne voyant pas mon fils rentrer à la maison le jeudi 12 juillet», explique une habitante de Chemin- Grenier âgée de 26 ans. Après avoir porté plainte au poste de police de Chemin-Grenier et alors que les recherches battaient leur plein, elle a eu un appel de son père affirmant que son fils a été déposé chez elle. L’enfant, âgé de sept ans, avait quelques marques de griffures et de gifles sur la joue. Soutenant que c’est la tante de l’enfant qui a tenté de le kidnapper, elle nous raconte la mésaventure.

Depuis quelques semaines, la jeune mère ne comprend pas la raison pour laquelle la soeur de son ex-époux lui joue des tours en se servant de son fils. «Depuis quelque temps, l’école m’a rapporté que mon fils s’absentait deux à trois fois par semaine. J’ai été surprise car tous les matins c’est la nounou qui le dépose. En questionnant la nounou, j’ai appris qu’elle ne le quitte pas à l’intérieur de l’établissement.»

Interrogé à son tour, l’écolier a expliqué que le fils de sa tante vient le chercher tous les matins pour l’emmener chez lui. «J’ai quitté mon époux car il se droguait et purge une peine de prison en ce moment. C’est une mauvaise fréquentation de laisser mon fils chez la famille de son père. Je ne savais pas que son cousin venait le récupérer.»

La mère de famille décide donc d’aller déposer son fils. «Depuis plus d’une semaine, je veille sur mon fils de près et son cousin a cessé de venir le récupérer. Dans l’après-midi de jeudi, comme je devais rencontrer des clients, j’ai demandé à la nounou de le récupérer. Mais elle a appelé pour dire qu’elle n’a pas pu y aller et que mon fils n’était pas venu chez elle.»

L’habitante de Chemin-Grenier s’est affolée et sans perdre de temps, elle s’est rendue au poste de police. «Les policiers m’ont accompagnée pour aller à sa recherche chez la tante en question. En chemin, j’ai reçu un appel de mon père m’informant qu’elle est venue le laisser devant la porte.»

En rentrant chez elle, elle a été surprise d’apercevoir que son fils avait une longue marque rouge sur la joue. «Mon fils m’a révélé qu’il avait été frappé par sa tante, qui était venue le récupérer, mais il n’a pas voulu la suivre. Il allègue qu’elle l’a frappé violemment.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires