PNQ: «S’il n’en tenait qu’à moi, je réintroduirais la peine de mort» dit sir Anerood Jugnauth

Avec le soutien de
Le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, est en faveur de la peine de mort pour les trafiquants de drogue.

Le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, est en faveur de la peine de mort pour les trafiquants de drogue.

La Private Notice Question (PNQ) de ce mardi 17 juillet a été adressée au ministre mentor. Elle portait sur la hausse des meurtres et vols, déliés liés à la drogue en particulier. «S’il n’en tenait qu’à moi, je réintroduirais la peine de mort», a déclaré sir Anerood Jugnauth lors de sa réponse.

Usagers et trafiquants dans la même prison

«68% of people found in possession of drugs were sent to prison. Isn’t it time to rethink this?» a demandé Xavier-Luc Duval. Pour le leader de l’opposition, le fait d’envoyer les usagers dans la même prison que les trafiquants ne fait qu’empirer la situation. Il est d’avis que cela pourrait expliquer pourquoi les chiffres sont en hausse.

Toutefois le ministre mentor ne partageait pas son opinion. Sir Anerood Jugnauth a avancé qu’il faudrait réintroduire la peine de mort pour les trafiquants. Il a aussi affirmé qu’il faudrait des sanctions plus sévères à l’encontre des usagers.

Criminalité

Autre point abordé : les chiffres du rapport sur la criminalité de Statistics Mauritius. «Selon ces chiffres, il y aurait eu 3 585 vols en 2009 contre 3 495 en 2017», a expliqué le ministre mentor.

Au passage, sir Anerood Jugnauth a égratigné l’ancien gouvernement. «Drugs of value of Rs 416 million have been seized from July 2017 to April 2018. Was it so before this government? Some should really look at themselves in the mirror», a-t-il lancé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires