Parlement: une question sur le transfert intriguant d’une policière

Avec le soutien de
La policière avait été transférée du poste de police de Vieux-Grand-Port au poste de Plaine-Magnien, le 11 mai dernier.

La policière avait été transférée du poste de police de Vieux-Grand-Port au poste de Plaine-Magnien, le 11 mai dernier.

Le député du Parti travailliste pour la circonscription n°12, Ritish Ramful, compte poser une question parlementaire à ce sujet, ce mardi 17 juillet. Le transfert de la Woman Police Constable (WPC) Toinette intéresse non seulement les parlementaires mais aussi des membres de la force policière. 

Le 11 mai dernier, la WPC Toinette, qui travaillait jusque-là au poste de police de Vieux-Grand-Port, avait eu son transfert pour le poste de Plaine-Magnien. Elle avait ensuite été envoyée au poste de police de Mahébourg. Trois jours plus tôt, elle avait pris en contravention le president du village de Bois-des-Amourettes, pour non port de ceinture de sécurité. 

Considérant son transfert injuste, l’agente de police avait alerté la Police Officers Solidarity Union, par l'entremise de l'inspecteur Jaylall Boojhawon. Ce dernier avait écrit au quartier général de la police, pour réclamer son retour au poste de police de Vieux-Grand-Port, avec effet immédiat.

Pour aller à son nouveau poste de travail, la policière devait prendre deux autobus. Cependant, le vendredi 13 juillet, elle a appris qu’elle pouvait réintégrer son poste, à Vieux-Grand-Port. Néanmoins, un fait intrigue des policiers : comment est-ce qu'un certificat médical a pu atterrir dans le dossier du président du village de Bois-des-Amourettes alors que lorsque la policière lui avait demandé s'il en avait un, qui l’autorisait à ne pas porter la ceinture de sécurité, l’homme avait répondu par la négative. 

«Kifer tou sa létan-la pann okip sa dosié-la ek kouma gagn kestion parlmanter, inn loz case-la vandredi 13 ziliet ?» se demandent des policiers. L’affaire sera appelé pro-forma le 26 juillet. Par ailleurs, la WPC Toinette a été convoquée mardi matin au Central CID, dans le cadre de l'enquête sur ce cas.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires