Kaylash Allgoo : «Les objectifs de l’année : l’eau potable et la santé»

Avec le soutien de
Kaylash Allgoo, nouveau président du Rotary Club.

Kaylash Allgoo, nouveau président du Rotary Club. 

Parlez-nous des projets prévus pour le Rotary Club au cours de cette année ? 

Nous avons deux projets phares pour l’année 2018-2019. Il faut savoir que nous sommes regroupés sous un district comprenant Maurice, Rodrigues, La Réunion, Madagascar, Les Comores, Mayotte, les Seychelles et Djibouti. Le thème de cette année est axé sur l’eau potable et la santé. À Maurice, nous ne sommes pas trop touchés par ces problèmes. Mais plutôt par les rivières qui sont obstruées et la pollution. Nous allons œuvrer pour le bien-être de l’environnement. 

De plus, nous comptons mettre l’accent sur l’éducation. Nous allons aider les gens avec des formations. D’ailleurs, nous bénéficierons de pas mal de bourses qui seront offertes aux jeunes. Dix bourses seront offertes à des femmes de moins de 40 ans. Il s’agit d’un cours de Garment making, dispensé par le Mauritius Institute of Technology and Development. Une bourse octroyée par l’African Leadership College sera destinée à un étudiant nécessiteux. 

De dossiers qui vous tiennent à cœur ? 

En acceptant le collier de président, je m’engage à maintenir la continuité de nos projets, comme l’alphabétisation, la plantation d’arbres, la compétition de peinture, par exemple. En même temps, je consacrerai mon énergie à apporter des actions nouvelles et à contribuer au dynamisme et au rayonnement de notre club. Je peux d’ores et déjà annoncer la tenue d’un tournoi de golf pour le 28 octobre. L’argent ainsi collecté ira vers les plus démunis de notre société. 

Le Rotary Club a aussi doublé ses effectifs durant l’année écoulée. Quel est le rôle de chaque membre ? 

Ce qui est essentiel, c’est que chacun se sente libre de ses propositions. Tous ceux présents dans le club ont une motivation sincère à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des Mauriciens et des hommes et des femmes autour du monde. Comme dans toute famille, il y a des affinités et des différences, mais une famille reste unie malgré les hauts et les bas et avec des efforts consentis par tous pour accepter la différence des uns et des autres. Les plus timides et les plus extravertis ont chacun droit à la parole et à l’écoute. Ainsi, j’annonce aussi que nous tiendrons plusieurs sessions de brainstorming, cela pour démarrer cette nouvelle année en écoutant les aspirations et souhaits de chacun. 

Mais aucune proposition ne sera oubliée. Nous établirons une liste où ces idées d’actions seront inscrites, comme par exemple, une banque d’idées, afin de simplifier les choses et que l’on puisse y prendre appui pour emmener le Rotary plus loin. 

Le président sortant : une année plus que satisfaisante 

Dinesh Gajeelee se dit satisfait de son année passée à la tête du Rotary Club de Haute-Rive. «Cette année a été riche en événements, dont le plus important reste sans conteste le forum des métiers, organisé à Rivièredu- Rempart, pour les jeunes. J’ai aussi atteint tous les objectifs que je m’étais fixés. Le Rotary Club a clairement eu un impact réel sur la vie des gens», fait-il ressortir. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires