Centres de refuge: la police évacue les sinistrés

Avec le soutien de
Depuis près de six mois, une soixantaine de personnes habitent dans des centres de refuge.

Depuis près de six mois, une soixantaine de personnes habitent dans des centres de refuge.

Le délai a expiré. Après six mois passés dans les centres de refuge, les sinistrés du cyclone Berguitta ont été sommés, le vendredi 13 juillet, d'évacuer les lieux dans un délai de 48 heures. Toutefois, jusqu’à ce matin, ces personnes, au nombre d’une soixantaine, ont refusé en arguant qu’elles n’ont nulle part où aller. 

La police, des membres de la Special Mobile Force et de la Special Supporting Unit sont sur place pour évacuer de force les sinistrés au centre communautaire de Bambous. Les affaires de ces personnes ont été mises sur la rue. 

Au centre de St-Malo, à Baie-du-Tombeau, outre la police, des membres de la Child Development Unit sont également présents pour prendre en charge les 11 enfants qui sont parmi les sinistrés. La police dit attendre des ordres afin de procéder à l’évacuation.

 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires