Soupçons de maldonne dans l’octroi d’un contrat: le PMO suit l’affaire de près

Avec le soutien de
L’Independent Commission against Corruption pourrait s’intéresser à un proche du ministère des Infrastructures publiques et du transport en commun.

L’Independent Commission against Corruption pourrait s’intéresser à un proche du ministère des Infrastructures publiques et du transport en commun.

Un proche du ministère des Infrastructures publiques et du transport en commun pourrait bientôt se retrouver dans le collimateur de l’Independent Commission against Corruption (ICAC). En effet, Manoj Rajcoomar, secrétaire de la Fédération des moniteurs d’auto-écoles, s’est rendu dans les locaux de cet organisme à Réduit, le vendredi 13 juillet, pour dénoncer les agissements d’un conseiller.

Des sources affirment que le bureau du Premier ministre s’intéresse de près à ces allégations. Pravind Jugnauth, qui effectue une visite privée en France, réclamera des renseignements au sujet de cette affaire à son retour.

Manoj Rajcoomar clame qu’il y a eu conflit d’intérêts dans l’allocation de contrats pour la formation des moniteurs d’auto-écoles ainsi qu’au niveau d’autres projets relatifs à la formation des conducteurs. Le secrétaire de la fédération compte rédiger une lettre afin de persuader les enquêteurs de l’ICAC d’initier une enquête.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires