Épouse tuée en Angleterre: il apprend la mort de sa femme le jour de son anniversaire

Avec le soutien de
Denise Toolsee, d’origine chagossienne, avait obtenu son passeport britannique.

Denise Toolsee, d’origine chagossienne, avait obtenu son passeport britannique.

Laval Toulsee est meurtri. Alors qu’il a tout préparé pour fêter ses 60 ans jeudi, il apprend que son épouse, Denise, établie en Angleterre avec trois de leurs enfants, est morte. Âgée de 53 ans, elle a été retrouvée brûlée dans l’appartement d’un dénommé Hurry Permal, à Warren Drive, Ifield, en Angleterre. Le propriétaire et son frère ont été interpellés par la police et ils ont été placés en détention.

Yannick Toulsee, fils cadet du couple, vit à Maurice avec son père. «Je me trouvais sur mon lieu de travail lorsque j’ai eu un appel de mon frère en Angleterre. Il m’a dit que notre mère est décédée. J’ai cru qu’il me faisait une sale blague comme c’était l’anniversaire de notre père. Mais sa voix était cassée et il avait du mal à s’exprimer. J’ai compris que c’est la vérité», explique cet homme de 31 ans.

Sentant son sang ne faire qu’un tour, l’habitant de Cassis retourne en vitesse chez lui et rappelle son frère. «Il était en larmes. Je pensais que peut-être ma mère est tombée malade subitement mais il m’a dit qu’elle a été tuée. Elle a été retrouvée carbonisée dans un appartement.»

Le jeune homme a la lourde tâche d’annoncer la mauvaise nouvelle à son père. «C’était difficile. C’est le jour de son anniversaire qu’il doit apprendre que son épouse a été tuée. Il était déboussolé», confie-til. Il se rappelle que mardi dernier, il a appelé sa mère. «Elle m’a dit qu’elle se trouvait au travail, qu’elle ne pouvait pas me parler et qu’elle me rappellerait après. Mais elle ne l’a pas fait. Quand je l’ai rappelée, son téléphone était éteint.»

Les Toulsee ont entrepris des démarches pour rapatrier le corps de la victime. La police britannique leur a demandé d’attendre la fin de l’enquête pour le faire et ils ne savent pas combien de temps cela va prendre.

Le drame a eu lieu mercredi. L’incendie s’est répandu à l’étage de l’appartement et les pompiers ont été mobilisés. Ils ont pu venir à bout des flammes. Les deux suspects, qui se trouvaient également dans l’appartement, ont été appréhendés. Les proches de Denise Toulsee avancent ne pas connaître les Permal. «Ma mère ne nous a jamais parlé d’eux», explique Yannick Toulsee.

Il y a six ans, Denise Toulsee, de parents chagossiens, a obtenu son passeport britannique. Son fils aîné a décidé de se rendre en premier en Angleterre, suivi de son troisième fils. Denise Toulsee et sa fille, âgée de 16 ans, leur ont emboîté le pas. La mère a vite décroché un emploi comme femme de chambre à Crawley. Sa fille, qui va à l’école, et elle ont loué un appartement, que partage aussi le troisième fils de Denise Toulsee. La victime est venue à Maurice pour la dernière fois il y a deux ans, afin d’assister aux funérailles de sa mère.

Christina Abbotts, autre victime

Christina Abbotts, âgée de 29 ans, originaire de Maurice, avait été retrouvée morte dans son lit par son père, à Crawley, en mai. Cette jeune femme avait été battue à mort. Elle se préparait à se rendre dans un hôtel pour fêter son anniversaire. La police avait procédé à une arrestation.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires