Cancer de l’ovaire: 22 femmes utilisant la poudre pour bébé Johnson & Johnson recevront Rs 166 Mds

Avec le soutien de
La poudre pour bébé de Johnson & Johnson serait cancérigène, selon les plaignantes.

La poudre pour bébé de Johnson & Johnson serait cancérigène, selon les plaignantes.

La poudre pour bébé et d’autres produits contenant du talc de la marque Johnson & Johnson causeraient-ils le cancer ? C’est, en tout cas, ce qu’affirment 22 femmes qui ont développé un cancer de l’ovaire. Elles ont obtenu des dommages de l’ordre de Rs 166 milliards – plus précisément Rs 19,4 milliards en termes de compensation et Rs 145 milliards en tant que «punitive damages» – après avoir poursuivi la compagnie en justice.

Le procès, porté devant le tribunal de l’État du Missouri, aux Etats-Unis, a duré six semaines. Les 22 femmes ont expliqué avoir utilisé la poudre pour bébé et autres produits de Johnson & Johnson pendant des décennies. À la suite de quoi elles ont appris qu’elles souffraient du cancer de l’ovaire. Selon leurs avocats, la compagnie était au courant, depuis les années 1970, que son talc contenait de l’amiante mais n’en aurait pas averti les consommateurs.

Ce que récuse Johnson & Johnson. Le géant pharmaceutique insiste, fort de plusieurs études, que ses produits ne sont pas cancérigènes. Estimant avoir été victime d’un procès «fondamentalement injuste», la compagnie compte faire appel du jugement. N’empêche qu’à ce jour, Johnson & Johnson fait face à quelque 9 000 procès.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires