Recrutement: Des spécialistes pour muscler la force policière

Avec le soutien de
Cérémonie pour accueillir les recrues de la police. Des «Cadet Officers» seront appelés à renforcer l’effectif.

Cérémonie pour accueillir les recrues de la police. Des «Cadet Officers» seront appelés à renforcer l’effectif.

Pas moins d’une quarantaine de «degree holders» sont appelés à grossir les rangs de la police. Et pour le recrutement de ces Cadets Officers, la police est à la recherche de compétences techniques précises en électrique, mécanique, télécommunication ou encore informatique. Mais aussi en Forensic Science, en comptabilité, en droit, en langues et en journalisme. Mais, déjà, cette mesure fait grogner plus d’un au sein de la force policière, indique la Police Officers Solidarity Union.

D’autant que ces recrues pourront même accéder à des postes tels que Deputy Assistant Superintendent. Ce, alors que des policiers qui ont débuté au bas de l’échelle doivent, eux, passer des examens pour pouvoir devenir sergent ou inspecteur.

L’inspecteur Jaylall Bhoojhawon est d’avis que ce système est discriminatoire. «Il y a des diplômés en droit et en Police Studies au sein de la force policière. Le système de Cadet Officer permet de recruter des personnes qui n’ont pas de formation ni d’expérience dans la police. Les policiers réfléchissent à une action pour contester cette décision», souligne le président d’un des syndicats de la police. Ce dernier dit même prévoir un exode des policiers vers d’autres secteurs.

En fait, jusqu’ici, ce type de recrutement spécialisé se faisait au cas par cas, pour la gardecôte nationale ou encore la Police Helicopter Squadron. Le commissaire de police, Mario Nobin, est, du reste lui-même issu du Cadet Scheme.

Le recrutement de Cader Officers a pris un essor en 2017 avec le ministre mentor. La mesure vise notamment à pallier le manque d’officiers dans des unités spécialisées. D’autant que la formation de policiers pour pourvoir des postes dans ces départements coûte de l’argent.

Une source aux Casernes centrales explique que, souvent, la police doit faire appel à des spécialistes à travers des appels à candidatures pour des projets spécifiques. Et ceux choisis resteront en poste pour une durée limitée, alors que ces unités spécialisées ont constamment besoin d’experts.

D’ici le 24 juillet, les candidats devront ainsi se faire connaître auprès de la Public Service Commission. Le profil minimum, entre autres critères : avoir entre 22 ans et 30 ans et mesurer 170 cm pour les hommes et 163 cm pour les femmes. Ceux retenus bénéficieront d’une formation comme policier avant d’être placés dans les unités pour lesquelles ils ont été recrutés. Durant leur formation comme policier, ils auront une allocation allant de Rs 20 525 à Rs 26 300.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires