Alerte à la bombe à l’ICAC: un policier avoue avoir fait une plaisanterie

Avec le soutien de
Les invités et les employés de l’ICAC sont sortis dans le calme vers 14 heures, mercredi 11 juillet.

Les invités et les employés de l’ICAC sont sortis dans le calme vers 14 heures, mercredi 11 juillet.

Il a été placé en détention dans la soirée du mercredi 11 juillet. La raison: ce policier âgé de 38 ans a déclaré être l’auteur de l’alerte à la bombe à l’Independent Commission against Corruption (ICAC). Aux enquêteurs, il a avoué avoir voulu faire une… plaisanterie.  

Le policier qui habite Beau-Bassin est affecté au poste de police de Stanley. Il devrait comparaître en cour incessamment.

C’est vers 14 heures, au moment à laquelle une conférence avait lieu à l’ICAC, que l’alerte a été lancée. Les invités ont dû être évacués du Lecture Theatre pour se rendre dans la cour.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires