8 % des naissances proviennent de filles-mères

Avec le soutien de
Un atelier de travail était organisé ce mercredi 11 juillet pour aborder les problèmes de démographie.

Un atelier de travail était organisé ce mercredi 11 juillet pour aborder les problèmes de démographie.

Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, constate que plusieurs problèmes surviennent à Maurice en matière de démographie : d’un côté la population est vieillissante et en baisse et de l’autre, encore trop de jeunes filles font des enfants trop tôt. 

«Si nous ne faisons rien aujourd’hui, dans les années à venir nous aurons effectivement un gros problème.» Il intervenait ce mercredi 11 juillet matin, lors de l’atelier de la Journée mondiale de la population, à l’hôtel Voilà à Bagatelle.

Lors de son discours, il a aussi rappelé que 8 % du taux de natalité à Maurice émane des mères qui sont âgées de moins de 20 ans. Il a aussi tiré la sonnette d’alarme. «Pour la période 2013-2017, un relevé fait mention que 27 bébés sont nés de mères âgées de moins de 15 ans.» 

Selon lui, le travail effectué par le Family Planning doit être souligné. «Ils ont fait du bon travail. Il ne faut pas oublier qu’avant, les familles avaient au minimum six enfants, à présent, elles sont passées à deux.» A travers cet atelier, il espère que des solutions vont être trouvées. 

Pour lui, tout est une question de planning. «Il faut que les couples puissent avoir le temps, non seulement pour terminer leurs études, trouver du travail et par la suite savoir espacer la création de leurs enfants.» 
Duval «pas franc avec les chiffres»

Le ministre a aussi réagi à la Private Notice Question du leader de l’opposition d’hier. Pour lui, l’on ne peut faire de la politique sur le dos d’un bébé décédé. «Nous avons mené une enquête et comptons en faire une autre. Nous n’avons rien à cacher.» 

Toutefois, Anwar Husnoo souligne que Xavier-Luc Duval n’a pas donné tous les renseignements sur les chiffres en ce qui concerne la mortalité. «Nous devons prendre en considération les chiffres non pas sur un an mais sur les cinq dernières années. Pour la période 2016-2017, nous avons recensé le moins de décès de bébés. A aucun moment, il n’a parlé du nombre de naissances pour cette période. Je m’attendais à ce qu’il soit plus franc avec ces chiffres.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires