Leur bébé meurt noyée: accusés de négligence, les parents fixés sur leur sort en octobre

Avec le soutien de
À l’époque, les voisins du couple les avaient montré du doigt.

À l’époque, les voisins du couple les avaient montré du doigt.

Les faits remontent à plus de sept ans… Et ce n’est que le 18 octobre que le magistrat Pranay Sewpal, de la cour intermédiaire, prononcera son jugement. Joseph et Suzette Samoisy sont accusés d’homicide involontaire par imprudence après que leur enfant, âgée alors d’un an et demi, s’est noyée dans la rivière de Terre-Rouge le 27 juin 2011. La petite aurait été laissée sans surveillance.

En cour intermédiaire, ce lundi 9 juillet, l’un des huit enfants des accusés, a été appelé à témoigner. À la barre, il a raconté que ce jour-là, leur père s’était rendu à la rivière pour prendre un bain. Les petits auraient alors décidé de le suivre. «Mais on ne sait pas comment le bébé est tombé», a-t-il ajouté.

A l’époque, ce n’est que trois jours après la disparition de l’enfant que le couple Samoisy avait alerté la police. Suzette Samoisy avait indiqué qu’elle s’était rendue à la rivière pour faire la lessive. Une battue avait été organisée jusqu’à fort tard dans la soirée, en vain. Le corps de la petite avait fini par être retrouvé flottant dans la rivière.

La police a soupçonné que l’enfant avait été laissée sans surveillance. Et se serait alors, selon toute vraisemblance, rendue à la rivière se trouvant non loin de la case parentale. En route, elle aurait perdu l’équilibre et serait tombée dans l’eau.

Le couple Samoisy est représenté par Me Drawnacharya Ortoo.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires