Blanchiment d’argent allégué: la police se trompe de date, Nazoolbee Bolaki fixée sur son sort mardi

Avec le soutien de
Nazoolbee Bolaki devra revenir en cour de Port-Louis le mardi 10 juillet. 

Nazoolbee Bolaki devra revenir en cour de Port-Louis le mardi 10 juillet. 

Sa comparution en cour de district de Port-Louis était prévue pour le mardi 10 juillet. Mais la police s'est trompée de date et a emmené, par erreur, Nazoolbee Bolaki en cour ce lundi 9 juillet. Ce n’est que demain qu’elle sera traduite devant la justice pour savoir si elle obtiendra la liberté conditionnelle ou pas. 

Nazoolbee Bolaki avait été arrêtée suivant la saisie de Rs 58 millions chez Aniisah Bolaki et son époux Sameer Nobeeboccus, qui font l’objet d’une accusation provisoire de blanchiment d’argent. Le couple avait été intercepté dimanche 1er juillet, à l’aéroport, avec Rs 3 millions sur lui. Mari et femme s’apprêtaient à prendre l’avion. Par la suite, les limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit et l’équipe de l’assistant surintendant de police Hector Tuyau ont fait une descente chez eux. L’argent est soupçonné provenir d’un trafic de drogue.

Pour rappel, cinq membres de la famille occupant, chacun, un étage de la maison du couple Bolaki-Nobeeboccus, ont été interpellés. Il s’agit de la mère, du beau-père, du beau-frère et des sœurs d’Aniisah Bolaki. Le bâtiment appartient à la mère d’Aniisah Bolaki. Les membres de cette famille sont tous propriétaires de magasins dans la capitale. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires