Aviation: Air Mauritius lorgne Bangkok

Avec le soutien de
A partir du 31 octobre, deux vols par semaine relieront Maurice-Singapour-Bangkok.

A partir du 31 octobre, deux vols par semaine relieront Maurice-Singapour-Bangkok.

Nouvelle destination. Air Mauritius (MK) desservira Maurice-Singapour-Bangkok- Singapour-Maurice, à partir du 31 octobre, à raison de deux vols par semaine. Information d’Eshan Patel, haut-commissaire de Maurice en Malaisie.

Interrogé par l’express, Prem Sewpaul, responsable de communication chez MK, confirme un début d’opération sur la Thaïlande. «Nous avons un plan pour commencer les opérations sur Bangkok.» Comme MK a «perpétuellement un oeil sur ces marchés», la compagnie aérienne est en quête d’opportunités, d’où l’idée de desservir Bangkok. «Il y a une demande de Maurice et de la région.»

Cette desserte sera-t-elle bénéfique à Maurice et la compagnie aérienne ? «Toutes les connexions via Singapour ne sont pas bénéfiques pour MK ou les voyageurs», analyse un expert en aviation. Elles sont plus avantageuses pour l’aéroport de Changi, à Singapour. «Si vous allez à Bangkok, est-ce que voulez perdre deux à trois heures à l’aéroport, après un vol de six heures ?»

De plus, il y a de nombreux vols de courte distance et à prix réduit depuis Bangkok, Kuala Lumpur et même Singapour. «Cela n’a aucun sens de se fier à la rare programmation de vols de MK.»

Pour Sen Ramsamy, directeur général de Tourism Business Intelligence, cette desserte pourrait être bénéfique plutôt pour Air Mauritius, dans la mesure où ce serait une route intéressante pour certains pays africains qui n’ont pas de connectivité aérienne avec Singapour ou Bangkok. «Bien entendu, il en est de même pour les Mauriciens et les passagers des îles Vanille en partance vers ces pays d’Asie. Dans le sens inverse, je ne vois pas un gros trafic passager entre ces pays d’Asie et Maurice, même pas pour des escales vers l’Afrique.»

La desserte éclair d’AirAsia, pourtant annoncée tambour battant avec une projection de 50 000 touristes asiatiques par an pour Maurice, devrait servir de leçon. Si un vol MK vers Bangkok pourrait attirer pas mal de Mauriciens, Sen Ramsamy estime que le meilleur potentiel pour MK serait le Vietnam, vu le grand nombre de passagers vers ce pays depuis quelque temps. «Le Vietnam est devenu ce que Singapour était pour nous dans les années 80 en termes de voyage d’agrément et de shopping.»

Kuala Lumpur était déjà une destination gagnante, permettant à MK de puiser du potentiel marché de La Réunion et de Madagascar. «Un grand hub car la connectivité autour de Kuala Lumpur est à bon marché. Pas Singapour, la ville la plus chère au monde.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires