Trafic de drogue présumé: accusé à tort, un couple de commerçants blanchi

Avec le soutien de
La police soupçonnait le couple de s’adonner à un trafic de drogue synthétique.

(Photo d'illustration) La police soupçonnait le couple de s’adonner à un trafic de drogue synthétique.

Les enquêteurs de l’Anti-Drug and Smuggling Unit se sont trompés. La poudre blanchâtre retrouvée dans une thermos n’était pas de la drogue synthétique. Et c’est la raison pour laquelle l’accusation de trafic de drogue dont faisait l’objet un couple de commerçants a été rayée devant la cour correctionnelle de Port-Louis, ce jeudi 5 juillet.

C’est le 15 juin que le couple avait été arrêté à l’entrepôt de l’aéroport. Mari et femme s’y étaient rendus pour récupérer leur marchandise. Sur place, des officiers de l’ADSU et des douaniers ont procédé à la saisie d’une thermos, y ayant trouvé 150g d’une poudre soupçonnée d’être de la drogue. La valeur marchande était estimée à Rs 2,2 millions.

Le couple avait alors été arrêté sous une accusation de «drug dealing: importation of dangerous drug to wit: synthetic cannabinoids». Les époux avaient clamé leur innocence et retenu les services de Me Ashley Maunick.

En cour, la police a produit le rapport du Forensic Science Laboratory. Il s’avère que la poudre saisie n’était pas de la drogue. C’est ainsi qu’après avoir sollicité l’avis du bureau du Directeur des poursuites publiques, la magistrate a rayé la charge qui pesait sur le couple de commerçants.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires