Cardiac Centre: Shaffick Cassim prié à prendre la porte de sortie

Avec le soutien de
Shaffick Cassim avait été nommé comme Chairman il y a un peu plus d’un an.

Shaffick Cassim avait été nommé comme Chairman il y a un peu plus d’un an.

Shaffick Cassim n’a pas fait long feu comme président du conseil d’administration du Trust Fund for Specialised Medical Care, au Cardiac Centre de l’hôpital SSRN, à Pamplemousses. Après un peu plus d’un an comme Chairman, il a été prié de partir. La décision est survenue dans la journée du mercredi 4 juillet. De plus, Shafick Cassim n’est plus Senior Adviser au ministère de la Santé. La nouvelle a en effet été confirmée par une source au ministère. 

Cela fait un moment déjà que cet ancien bras droit d’Anwar Husnoo n’était plus dans les bons papiers du ministre. Shaffick Cassim, légiste, était conseiller au ministère des Collectivités locales quand Anwar Husnoo occupait ce fauteuil. 

Après le remaniement ministériel, il a suivi le ministre à la Santé et est devenu Senior Adviser. Sa nomination à la tête du board du Trust Fund for Specialised Medical Care est survenue le 13 mai, l’année dernière, soit deux semaines après la démission de Vijaya Sumputh. Le conseil d’administration avait été dissous puis recomposé avec Shaffick Cassim à la tête. Il semblerait que les «ambitions» du conseiller auraient exaspéré Anwar Husnoo.

Il aurait commencé, selon nos sources, par dire à son entourage qu’il serait candidat aux côtés du ministre Husnoo lors des prochaines élections. L’année dernière, une banderole avec le nom du ministre et celui de son conseiller souhaitant Eid Mubarak aux habitants de la circonscription n°3 avait déjà laissé entrevoir les aspirations du conseiller. 

Shaffick Cassim est resté injoignable au téléphone hier soir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires