Banquet en l’honneur du prince saoudien: les femmes persona non-grata

Avec le soutien de
Showkutally Soodhun a organisé un banquet lundi 2 juillet, en l’honneur du prince saoudien Abdulaziz Bin Saud Bin Naif Bin Abdulaziz Al Saud, dont il se vante de la visite.

Showkutally Soodhun a organisé un banquet lundi 2 juillet, en l’honneur du prince saoudien Abdulaziz Bin Saud Bin Naif Bin Abdulaziz Al Saud, dont il se vante de la visite.

«Nous n’étions pas invitées», a confirmé Fazila Jeewa-Daureeawoo, vice-Première ministre et ministre des Collectivités locales, ce mardi 3 juillet au soir. En effet, les femmes étaient persona non-grata au banquet en l’honneur de la délégation saoudienne, à Balaclava, lundi 2 juillet.

De son côté, Roubina Jadoo Jaunbocus, a été tout autant décevante. Nous lui avons posé la question : «En tant que ministre de l'Egalité du genre, que pensez-vous de cela?» Voici ce qu’elle nous a répondu : «Je ne sais pas si c'est vrai. Je n'y étais pas.» Nous rétorquons : «Justement, vous n'étiez pas invitée, donc ? Madame Daureeawoo a confirmé que les femmes n'étaient pas invitées…» Et voici dont la réponse d’une femme censée défendre ses pairs dans un Etat souverain et séculier : «Je ne veux pas faire de déclaration. Je pense qu'on comprend pourquoi c'est délicat, non ? Je ne veux pas en parler

Selon nos recoupements d’informations, c’est Showkutally Soodhun, député de la majorité gouvernementale Mouvement socialiste militant, qui a organisé ce banquet. Ce, dans le cadre de la visite du prince saoudien Abdulaziz Bin Saud Bin Naif Bin Abdulaziz Al Saud, ministre de l’Intérieur de l’Arabie saoudite.

Par contre, un plateau d’hommes du gouvernement y était présent : Pravind Jugnauth, Premier ministre, Sudhir Sesungkur, ministre des Services financiers, Charles Cartier, Chairman de l’Economic Development Board (EDB)…

Azim Currimjee de l’EDB, lui aussi présent, interrogé, nous a dit : «Pas de commentaire. Il y avait des centaines d'invités. Il faut demander aux organisateurs

Daniel Laurent, le lord maire de Port-Louis, assistant au banquet, ne s’est pas beaucoup plus mouillé : «Je ne veux pas faire de déclaration

Quant au député Bashir Jahangeer, lui au moins a réalisé : «C'est dommage. Nous vivons dans un pays multiculturel. Et le ministre des Affaires étrangères est au courant de ça ! En plus, il y a bien des ministres femmes dans le Golfe.»

Pourquoi les femmes n’ont-elles pas été admises au banquet en l’honneur des Saoudiens ? Personne ne veut répondre. (NdlR : l’express n’a pas été invité non plus). Fazila Jeewa-Daureeawoo a simplement expliqué que les femmes n’avaient pas été invitées avant de raccrocher. «Je suis avec des gens-là. Je vous rappelle.»

D’ailleurs, selon des journalistes qui se sont rendus au banquet, les femmes journalistes auraient même été interdites d’accès dans un premier temps. C’est sur l’intervention d’un conseiller qu’elles auraient été admises. En sus, selon le site d’information en ligne IonNews, un couple a même été refoulé à la porte.

Pendant le banquet, le Premier ministre et le député MSM se sont adressés à l’auditoire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires