Captage d’eau de pluie: l’UE décaisse Rs 120 M pour Rodrigues

Avec le soutien de
 Inauguration d’un système de captage d’eau à Marc Etienne Government School ce 3 juillet par l’ambassadrice de l’UE, Marjaana Sall, sous le regard du chef commissaire, Serge Clair.

 Inauguration d’un système de captage d’eau à Marc Etienne Government School ce 3 juillet par l’ambassadrice de l’UE, Marjaana Sall, sous le regard du chef commissaire, Serge Clair.

Système de captage d’eau, amélioration du stockage et de la distribution de l’eau pour des centaines de familles vulnérables ou encore mise en place de techniques d’irrigation modernes pour les petits agriculteurs. Ce sont là autant de projets qui sont en bonne voie à Rodrigues, et cela, grâce au financement de l’Union européenne (UE).

Déjà, une délégation comprenant l’ambassadrice de l’UE se trouvait dans l’île le 3 juillet en vue de la signature d’un contrat de subvention pour aider les petits agriculteurs. Dans la foulée, un projet de captage d’eau de pluie à Marc Etienne Government School a été inauguré.

Cinq écoles au total

Ce projet découle d’un programme «Appui au développement du secteur eau à Rodrigues» financé par l’UE à hauteur de Rs 120 millions. Il vise également à équiper quatre autres écoles du système de captage d’eau de pluie. Pour cette composante, Rs 6 millions seront décaissées par l’UE.

En fait, depuis 2016, l’UE soutient l’amélioration du stockage et de la distribution d’eau potable pour des familles vulnérables. Elle a également contribué à financer une unité de dessalement d’eau de mer par l’énergie solaire pour obtenir de l’eau potable.

Accompagnement des groupes vulnérables

Autre projet phare : l’accompagnement des petits agriculteurs et des citoyens ayant des difficultés à accéder à l'eau potable. «Promouvoir des pratiques agricoles raisonnées est indéniablement une mesure phare pour faire face au changement climatique. Nous sommes bien conscients également des défis auxquels Rodrigues est confrontée pour l'accès à l'eau. Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec l'Assemblée régionale pour améliorer l'accès à l'eau potable pour tous les citoyens, notamment pour les groupes les plus vulnérables», a expliqué l’ambassadrice de l’UE, Marjaana Sall.

Limons, piments et miel

La Commission Sécurité sociale est l’une des bénéficiaires des subventions à suite de l'appel à propositions lancé en juillet 2017 par l'Union européenne au titre du programme de Climate Smart Agriculture. Le projet de la Commission Sécurité sociale, d'un montant total de Rs 40 millions, a pour but d'accroître la production de piments, de limons et de miel en utilisant des techniques modernes d'irrigation. Il va permettre de promouvoir la création d'emplois pour les habitants des régions avoisinantes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires