Vente du passeport: la polémique enfle dans un autre pays de l’océan Indien

Avec le soutien de
Le passeport des Comores peut s’acheter depuis le 27 novembre 2008.

Le passeport des Comores peut s’acheter depuis le 27 novembre 2008. 

Alors que la vente du passeport mauricien fait toujours polémique, aux Comores, le gouvernement a annulé en janvier quelque 155 passeports, dont plus de 100 acquis par des Iraniens. C’est ce que révèle Reuters, dans un article en date du 29 juin. Au niveau des autorités comoriennes, on justifie ces annulations par le fait que les documents n’avaient pas étaient issus correctement.  

Il s’avère, toutefois, que les Iraniens concernés sont soupçonnés d’avoir acquis le passeport comorien afin d’échapper aux sanctions internationales imposées sur leur pays. D’autant que les détenteurs sont, entre autres, des hauts cadres de compagnies dans les domaines du transport maritime, des produits pétroliers, des devises et des métaux précieux.  

Le passeport des Comores peut s’acheter depuis le 27 novembre 2008. À ce jour, plus de 1 000 Iraniens possèdent un passeport comorien ; la majorité l’a obtenu entre 2011 et 2013. Certains en possèdent d’ailleurs plus d’un.    

Grâce à ce passeport, ces Iraniens peuvent voyager dans plusieurs pays du Moyen-Orient et de l’Extrême-Orient sans visa. Ils ont également la possibilité d’ouvrir des comptes dans des banques étrangères et d’enregistrer des compagnies à l’étranger. 

Outre des Iraniens, une grande quantité d’Afghans, d’Irakiens et de Chinois possèdent un passeport de l’archipel des Comores. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires