Escroquerie alléguée: Husein Abdool Rahim libéré sous caution

Avec le soutien de
Le parier professionnel a été accusé par Sylvio Sandanum. Ce dernier avait été cité dans l’affaire Yerrigadoogate.

Le parier professionnel a été accusé par Sylvio Sandanum. Ce dernier avait été cité dans l’affaire Yerrigadoogate.

Il a comparu en cour de Port-Louis ce lundi 2 juillet. Husein Abdool Rahim qui fait face à une charge provisoire d’escroquerie a obtenu la liberté conditionnelle après avoir fourni une caution de Rs 20 000.

Cette affaire fait suite à une plainte déposée contre Husein Abdool Rahim par Sylvio Sandanum. Ce dernier est l’un des protagonistes cités par le parieur professionnel dans l’affaire Yerrigadoogate.

Il y a une semaine, Husein Abdool Rahim avait de nouveau défrayé la chronique. Il est accusé d’avoir sauvagement agressé l’époux de sa «copine».

Les faits se sont déroulés le samedi 23 juin. Où ? Devant le poste de police de Nouvelle-France… Le parieur professionnel aurait tabassé l’homme en question, sous le regard du fils de celui-ci, âgé de 4 ans. La mère de la victime a également assisté à toute la scène, impuissante.

«Mo ti dan loto ek mo garson ek mo ti zanfan. Kouma loto inn bordé kot stasion, sa boug-la inn ouver laport linn ris mo garson, inn trenn li anba. Mo garson so latet ti kapav tap ar enn péron. Monn koumans tranblé, kriyé for-for lerla bann lapolis inn sorti vit pou trap li !» avait raconté la dame de 69 ans, entre deux crises de larmes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires