Attentat à la pudeur sur des fillettes: Michel de Ravel de l’Argentière bientôt fixé

Avec le soutien de
Michel de Ravel de l’Argentière a plaidé coupable sous 14 accusations.

Michel de Ravel de l’Argentière a plaidé coupable sous 14 accusations.

Le 26 juillet. C’est la date à laquelle la magistrate Niroshni Ramsoondar, de la cour intermédiaire, prononcera son jugement. Michel de Ravel de L’Argentière répond de 21 accusations formelles d’attentat à la pudeur sur des filles âgées de moins de 12 ans. Les avocats ont soumis des plaidoiries additionnelles en écrit jeudi 28 juin. 

L’homme de 56 ans a plaidé coupable sous 14 accusations. Il a confirmé avoir bel et bien commis des attouchements sur des fillettes qui étaient âgées de 4 à 6 ans, à son domicile, à morcellement Carlos, Tamarin, Rivière-Noire. Délits commis entre 1990 et 2006. 

Ce n’est que plusieurs années après, soit en 2012, que huit des victimes ont porté plainte contre Michel de Ravel de L’Argentière au Central Criminal Investigation Department. Elles avaient raconté que lorsqu’elles fréquentaient la maison de l’accusé, qui était l’ami de leurs parents, il leur aurait fait subir des attouchements. 

Michel de Ravel de L’Argentière a retenu les services de Me Gavin Glover, SC, et Me Ludovic Balancy, assisté de Me Siddhartha Hawaldar. La poursuite est, elle, représentée par Me Santokhee. 

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x