Overdose présumée d’Adhu, 13 ans: «Pourquoi l’aurions-nous piégée?»

Avec le soutien de
Adhu avait passé quelques semaines chez l’habitante de Montée S, Petite-Rivière. (Photo publiée avec la permission des parents)

Adhu avait passé quelques semaines chez l’habitante de Montée S, Petite-Rivière. (Photo publiée avec la permission des parents)

Les parents d’Adarshee Babooram, 13 ans, ont porté plainte contre elle. Les ex-époux allèguent qu’elle aurait «drogué à son insu» la jeune fille, qui est décédée mardi 26 juin. Or, cette habitante de Montée S, Petite-Rivière, dément catégoriquement toute implication dans cette affaire.

Selon Neera, la mère d’Adarshee Babooram, aussi connue comme Adhu, sa fille et elle auraient posé leurs valises, pendant quelque temps, chez l’habitante de Montée S. Elle soutient que c’est par jalousie que cette dernière, une quadragénaire, et sa fille âgée elle aussi de 13 ans, aurait «piégée» la victime.

La quadragénaire réfute ces allégations, se disant prête à se rendre au tribunal pour prouver son innocence. «Neera a demandé à habiter chez ma mère car elle avait des problèmes. On lui a cédé la place.» Elle dit s’être occupée d’Adhu comme si elle était sa fille. 

«Mo zanfan pa dan sa simin-la li»

«Pourquoi ma fille ou moi l’aurions droguée ? Comment Neera peut-elle jeter le blâme sur mon enfant ?» D’ajouter que sa fille et Adhu étaient «très proches». Et plus, insiste-t-elle, «mo zanfan pa dan sa simin-la li». 

L’habitante de Montée S souligne qu’Adhu avait des problèmes dont elle ne parlait à personne. Elle dit cependant ne pas savoir si la jeune fille consommait de la drogue. D’autant plus qu’elle n’aimait pas prendre de médicaments.

Adhu est tombée malade dans la nuit du lundi 18 juin. Placée en observation à l’hôpital de Rose-Belle, elle est transférée, quatre jours après, à l’hôpital SSRN, Pamplemousses. Admise à l’unité des soins intensifs, elle décède cinq jours plus tard. Ses funérailles ont eu lieu mercredi matin, 27 juin. 

L’autopsie a attribué son décès à un œdème cérébral. Mais la mère de cette élève du Belle-Rose SSS maintient que sa fille a été victime d’une overdose. D’ailleurs, au dire du père d’Adhu, «les médecins des hôpitaux ainsi que les policiers ont affirmé que c’était un cas d’overdose».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires