Secteur cannier: les planteurs ont dix jours pour présenter un mémoire

Avec le soutien de
La rencontre entre Pravind Jugnauth et les planteurs a duré un peu plus d’une heure, au bureau du Premier ministre, ce jeudi 28 juin

La rencontre entre Pravind Jugnauth et les planteurs a duré un peu plus d’une heure, au bureau du Premier ministre, ce jeudi 28 juin

Satisfaction et optimisme. Ce sont les sentiments qui se dégagent après la rencontre entre l’association des planteurs de l’industrie cannière et le Premier ministre, ce jeudi 28 juin. La réunion, qui s’est tenue au bureau du Premier ministre, a duré un peu plus d’une heure. Le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, le secrétaire financier Dev Manraj, et le Senior Advisor Ken Arian étaient aussi présents.

«Le Premier ministre nous a donné 10 jours pour présenter un mémoire. D’autres rencontres sont prévues par la suite. Le Premier ministre a écouté nos doléances. Nous lui avons aussi fait part des dix raisons pour lesquelles on n’est pas d’accord avec le rapport du Joint Technical Committee», a expliqué Kreepalloo Sunghoon, porte-parole des petits planteurs.

Les planteurs ont ainsi mis en avant 10 raisons pour contester le rapport du Joint Technical Committee. Ils ont aussi fait des propositions afin de trouver une solution dans ce secteur.

À l’issue de la réunion, le Premier ministre a indiqué qu’il y a urgence et qu’il y a beaucoup de travail à faire. «J’avais rencontré les acteurs du secteur sucrier et les syndicalistes auparavant. Nous devons travailler rapidement. Il n’y a pas de temps à perdre. J’ai écouté les suggestions des planteurs. D’autres rencontres sont aussi prévues par la suite. Il faut trouver des solutions où chacun sortira gagnant.»

 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires