À l’hôpital SSRN: flou autour du décès d’une ado de 13 ans

Avec le soutien de
La jeune fille est décédée à l’unité des soins intensifs de l’hôpital SSRN, à Pamplemousses dans la journée d’hier, mercredi 27 juin.

La jeune fille est décédée à l’unité des soins intensifs de l’hôpital SSRN, à Pamplemousses dans la journée d’hier, mercredi 27 juin.

Comment a-t-elle trouvé la mort subitement ? C’est la question que se pose la famille de Gangeshwaree Devi Babooram, une habitante de Union Park, âgée de 13 ans. L’adolescente qui était admise à l’unité des soins intensifs de l’hôpital SSRN, à Pamplemousses est décédée dans le courant de la journée du mercredi 27 juin.

C’est son père, Sujit Kumar Babooram, qui est employé à l’aéroport de Plaisance, âgé de 44 ans, qui a rapporté cette affaire à un officier de police affecté à l’hôpital du Nord. Il a déclaré que sa fille, qui était en Grade 9 au collège SSS de Rose-Belle, avait été admise à l’hôpital Jawaharlal Nehru avant d’être transférée à celui de SSRN le vendredi 22 juin.

Selon des recoupements d’informations, la jeune était dans un état de confusion (depression illness) lors de son hospitalisation. L’autopsie pratiquée par le médecin légiste, le Dr Prem Chamane, Police Medical Officer, a attribué le décès de l’adolescente à un œdème cérébral aigu. 

La famille de Gangeshwaree Devi Babooram soupçonne, elle, qu’elle aurait consommé de la drogue synthétique. Selon sa mère, qui est intervenue sur les ondes d’une radio privée, sa fille n’était pas dans un état normal lorsqu’elle avait été transportée à l’hôpital.

Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur toute cette affaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires