Dans un hôtel cinq-étoiles: des Slovènes partent sans régler leur note de Rs 1,4 M

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) Les touristes sont arrivés le 30 mai. Ils seraient restés à l’hôtel jusqu’au 10 juin.

(Photo d’illustration) Les touristes sont arrivés le 30 mai. Ils seraient restés à l’hôtel jusqu’au 10 juin.

Il se souviendra longtemps de ces clients. Un hôtel cinq-étoiles situé à l’Est se retrouve avec une ardoise de Rs 1,4 million laissée par des touristes slovènes. Ces derniers, qui ont débarqué à Maurice le 30 mai, ont quitté l’hôtel en douce, sans régler leur facture. Une plainte a été déposée, la semaine dernière, au poste de police de Flacq.

La réservation avait été faite pour un père et ses trois enfants. Le séjour devait être de 14 jours, soit du 30 mai au 12 juin, dans cet hôtel luxueux du littoral est. C’était leur première visite dans l’établissement.

C’est la veille de leur arrivée que les quatre touristes auraient envoyé «a last minute booking» en passant par une agence en ligne, avec en pièce jointe le numéro de leur compte bancaire. Mais après plusieurs refus, la personne qui a effectué la réservation devait affirmer qu’elle ferait un premier paiement une fois à l’hôtel.

À l’arrivée de cette famille, les employés de l’hôtel auraient essayé de débiter une partie des frais avec les cartes bancaires fournies par les Slovènes, en vain. Toutefois, ces derniers seraient parvenus à rassurer la direction et deux chambres ont été mises à leur disposition.

Durant leur séjour, leur mode de vie, plus ou moins luxueux, n’aurait nullement interpellé les employés et la direction. Ils auraient commandé les plats les plus chers et participé à presque toutes les activités proposées par l’hôtel. Ils auraient même laissé des pourboires exorbitants aux employés des restaurants. Le jeudi 7 juin, la direction leur aurait demandé de payer une partie de leur séjour. Ils auraient déclaré avoir fait un virement bancaire, en montrant une facture comme preuve.

Rs 25 000 pour les courses

Le dimanche 10 juin, le père aurait expliqué à un employé de la réservation de l’hôtel qu’il doit partir car il est attendu à une réunion importante et demande une BMW pour le déposer. Il explique que ses enfants régleront la facture.

Après le départ de leur père, les trois enfants auraient, eux, demandé un taxi pour effectuer des courses. Ils auraient également demandé une somme de Rs 25 000 à l’hôtel, qui devait être ajoutée à leur facture, pour leurs achats. Ils se seraient rendus à Grand-Baie et auraient demandé au chauffeur de les déposer au Super U. Ce n’est que le lendemain matin, lorsque les employés se sont rendus dans les chambres pour le rangement qu’ils ont réalisé que les quatre Slovènes étaient bel et bien partis. La direction a été informée. De plus, la famille aurait utilisé de faux passeports. L’express a contacté l’hôtel pour une déclaration mais la direction, à travers son agence de communication, a déclaré ne pas souhaiter faire de commentaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires