Son concubin la bat, une mineure accouche prématurément

Avec le soutien de
Le bébé, atteint d’une malformation congénitale, doit subir une intervention à l’hôpital de Rose-Belle.

Le bébé, atteint d’une malformation congénitale, doit subir une intervention à l’hôpital de Rose-Belle.

Énième fille mère victime. Une mère a porté plainte à la Child Development Unit (CDU). Sa fille de 17 ans, enceinte de 7 mois, a accouché prématurément, la semaine dernière, après avoir été battue par son concubin. La mère, d’une quarantaine d’années, a été témoin de la scène. La victime n’a pas porté plainte car elle dit aimer son mari agresseur, âgé de 22 ans, et par peur de représailles. Samedi 23 juin, elle est retournée chez lui.

«Il a été transféré de l’hôpital Jeetoo à celui de Rose-Belle. Ma fille ne réalise pas la gravité de la situation», déplore la quadragénaire. Elle explique que, mercredi 20 juin, une dispute a éclaté entre les deux conjoints. L’homme se serait mis en colère et aurait poussé l’adolescente au sol. «Il a commencé à l’étrangler. Mon enfant se débattait, elle aurait pu mourir», relate la mère.

Constatant l’état de la future mère de son enfant, le jeune homme aurait pris la fuite, la laissant au sol. «Je l’ai aidée à se relever. Peu après, elle a commencé à avoir des contractions. Elle était paniquée, nous n’avions rien prévu encore.» Transportée à l’hôpital Jeetoo, la femme a accouché prématurément. Son bébé, qui a une malformation congénitale, a été placé en observation avant d’être transféré à l’hôpital de Rose-Belle. Il doit subir une opération.

Alors que la jeune femme était à l’hôpital, la quadragénaire a informé le personnel soignant que le père de l’enfant l’avait frappée. Mais la mère aurait appris que le cas n’avait pas été référé à la police. «Enn koté mo tifi pé dir mwa li kontan sa dimounn-la, lot koté mo konn karakter sa garson-la. J’ai demandé à ma fille de revenir vivre avec moi.»

Nous avons essayé d’avoir la version de la jeune mère. Mais cette dernière n’a pas souhaité nous parler, nous enjoignant de ne pas prêter attention à ce que dit sa mère.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires