Mariée de 13 ans décédée: ses parents et l’imam interrogés «under warning»

Avec le soutien de
La jeune fille était enceinte lorsqu’elle est décédée subitement.

La jeune fille était enceinte lorsqu’elle est décédée subitement.

L’enquête ouverte après le décès d’une jeune mariée de 13 ans se poursuit. Après l’arrestation et la remise en liberté conditionnelle de son époux, ses parents et l’imam qui a célébré son mariage religieux, le nikka ont été interrogés «under warning» ce mardi 26 juin, au poste de police de Goodlands. Une accusation provisoire de complot a été retenue contre eux.

C’est en janvier de cette année que le mariage religieux de la jeune fille avait été célébré. Pourtant, sa famille s’était opposée à cette union. Elle était trop jeune, devait finir l’école, faire des études. Toutefois, la famille a fini par capituler, dit la mère. «Nou inn aksepté nikah parski li ti dir li pou swisid li. Nou ti per li met sa dan so latet.»

Après son mariage, la mineure, qui habitait à Pailles, était partie vivre avec son époux à Goodlands. Elle a, par la suite, abandonné l’école qu’elle fréquentait dans la capitale. «Elle ne voulait pas y aller et s’absentait souvent. Elle devait faire la Form III cette année, mais elle est tombée enceinte», poursuit sa mère.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires