Teddy Bhullar: «Les autorités doivent assurer un marché equitable aux opérateurs de téléphonie mobile»

Avec le soutien de
Teddy Bhullar est le Chief Executive Officer d’Emtel.

Teddy Bhullar est le Chief Executive Officer d’Emtel.

Le 29 mai, Emtel a célébré ses 29 ans. Qu’est-ce qui a changé depuis ?

En 1989, Emtel se lance dans cette magnifique aventure, en devenant le tout premier opérateur de téléphonie mobile dans l’Hémisphère sud. Ce faisant, la société mettait à la portée des Mauriciens une révolution technologique qui a changé leur vie à jamais. Nous sommes fiers d’avoir été les précurseurs de cette révolution technologique dans le pays.

Nous avons été les pionniers dans les solutions de télécommunications, notamment la mise en opération du premier réseau 3G de Maurice, une première pour le continent africain, et du premier réseau 4G, qui comprend une multitude de produits et services aux particuliers et aux entreprises.

Au fil des ans, nous avons investi dans plusieurs infrastructures pour offrir une meilleure connectivité, notamment l’Internet sans fil à haut débit à travers Airbox, des câbles de fibre optique sous-marins et un centre de données dernier cri aux normes Tier III. Ce qui démontre la capacité de notre société à fournir plusieurs solutions technologiques aux particuliers comme aux entreprises.

Guidée par sa mission de connecter les gens et les territoires, Emtel s’est distinguée de la concurrence en équipant Rodrigues d’un réseau cellulaire permettant aux familles et aux entreprises de se connecter à l’île Maurice et au reste du monde. En outre, Emtel est, à ce jour, le seul opérateur qui a investi pour mettre en place un réseau téléphonique à Agalega.

L’histoire d’Emtel est étroitement liée à ses fondateurs et ses employés qui ont eu le courage de se lancer dans une telle aventure. J’aimerais saluer mon équipe qui n’épargne aucun effort pour être à la hauteur de notre marque. Nous continuons à beaucoup investir dans le développement des compétences et dans la formation, pour être certains que nos équipes sont à jour en ce qui concerne les produits et services que nous offrons et qu’elles soient capables de fournir nos solutions avec l’expertise requise.

En tant qu’opérateur responsable, nous pensons que nous pouvons nous différencier en contribuant à la société. Nous collaborons avec la communauté sur nombre de projets sociaux pour améliorer la vie des gens.

Emtel est passé d’opérateur de téléphonie mobile à entreprise de télécommunications. Pourquoi avoir parié sur internet et sur la ligne fixe ?

De nos jours, l’Internet fait partie inhérente du quotidien des gens, au même titre que le téléphone portable. Depuis notre création, nous avons adopté une approche basée sur les besoins du client. Nous sommes constamment à leur écoute, ce qui nous permet de leur apporter des solutions à forte valeur ajoutée.

En 2007, nous avons été le premier fournisseur de services de télécommunications à proposer la 3G+ sur le marché local. Grâce à ce réseau, les utilisateurs bénéficient de nouveaux services qui requièrent une bande passante et des taux de transfert importants.

Toujours dans le souci de mieux servir ses clients, Emtel a augmenté sa présence, à travers d’importants investissements, à la fois en termes d’infrastructure réseau et de points de vente.

Comment la compagnie avance-t-elle dans un environnement en plein développement ?

Le secteur des télécoms évolue à grande vitesse au niveau mondial ; les usages et les besoins des Mauriciens affichent la même tendance, que ce soit en termes de télécommunications ou de divertissement. Avec l’expertise et les solutions novatrices de notre partenaire stratégique Airtel, le troisième plus grand opérateur au monde, Emtel est bien partie pour tirer le meilleur parti des évolutions à venir.

Au cours des années, nous avons introduit de nombreux services pour ces deux marchés, notamment le service Airbox, les terminaux de télécommunication et des services comme le Cloud PBX, la téléphonie mobile et fixe pour les particuliers comme pour les entreprises, les services d’accès à Internet, des services à valeur ajoutée comme Emtel Cash et des solutions d’entreprise comme le stockage en ligne et la formation aux nouvelles technologies pour les petites entreprises, entre autres.

Nos services vont des solutions aux particuliers et des solutions pour les entreprises, et nous sommes fiers d’avoir offert à nos clients des solutions technologiques dernier cri pendant toutes ces années. Nous sommes impatients de voir comment les choses vont évoluer sur les 30 prochaines années.

En presque 30 ans d’existence, comment avez-vous appréhendé la révolution du portable à Maurice ?

Emtel a été à l’origine de la révolution mobile, plaçant Maurice en haut du classement des pays en matière de télécommunications en 1989, à une époque où la téléphonie mobile n’en était encore qu’à ses balbutiements dans plusieurs parties du monde et était inexistante dans l’Hémisphère sud.

Maurice a toujours été à l’avant-plan du secteur de la technologie en Afrique. Emtel, en particulier, a toujours placé l’innovation au cœur de ses préoccupations. Cela nous a permis d’anticiper les attentes des clients et d’être dans une meilleure position d’offrir des produits et services qui sont essentiels aux entreprises de nos jours.

Sur les 1,8 million d’abonnés, combien pour Emtel ?

Nous tenons à remercier de tout cœur nos clients qui ont été des utilisateurs précoces de la technologie. Depuis le premier appel mobile à Maurice voici 29 ans, Emtel a grandi avec plus de 650 000 abonnés à travers le pays actuellement.

Le pays compte aujourd’hui trois opérateurs de téléphonie mobile. Qu’en serait-il d’un quatrième ?

La concurrence est la clé pour la croissance du marché. Cela étant dit, nous opérons déjà sur un marché avec un taux de pénétration élevé, de l’ordre de 144  %. Tout nouvel investissement d’un nouvel opérateur risque de ne pas offrir le retour attendu. En outre, il est important que les autorités assurent que tous opèrent sur un marché équitable pour que tous les clients et tous les utilisateurs puissent profiter pleinement des progrès technologiques et des innovations que des sociétés telles qu’Emtel mettent à leur portée.

La concurrence est rude sur le marché de la téléphonie. Comment Emtel vit le déclin des appels téléphoniques classiques au profit des applications via Internet ?

Financièrement, Emtel s’en sort très bien. Nos dirigeants ont été ambitieux et assez intelligents pour anticiper le changement dans la manière dont les consommateurs utilisent leur téléphone portable. Grâce à notre vaste gamme de services d’Internet mobile, nous sommes en train d’aider tous nos clients à tirer le meilleur parti de la technologie VoIP et de toute autre application en ligne

Nous offrons actuellement un accès gratuit aux applications de messagerie et de VoIP comme Facebook Messenger. Nous avons étudié le changement dans la manière dont les gens utilisent leurs téléphones mobiles et nous avons mis au point des solutions sur mesure pour répondre à leurs besoins et leur offrir la meilleure expérience. Ce faisant, et en offrant plus de choix et d’opportunités à nos clients, nous pensons que nous sommes en train d’aider à la croissance de notre entreprise, comme du pays.

Quelles sont les priorités d’Emtel pour 2018 et 2019 ?

Notre succès est basé sur l’innovation. Avec notre partenaire Airtel, nous allons continuer à innover dans le secteur des télécommunications, en mettant les toutes dernières technologies à la portée des Mauriciens.

Notre priorité sur les prochaines années demeurera l’expérience-utilisateur, qui est au cœur de notre métier. Nous allons aussi mettre au point de nouvelles offres pour répondre aux besoins en constante évolution des clients, en particulier pour répondre aux attentes de la jeune génération, généralement perçue comme ayant plus d’affinités pour la technologie.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires