Parlement : fin de l’examen des dotations budgétaires des Finances

Avec le soutien de
Finis les débats, le «summing up» du ministre des Finances et les examens des dotations budgétaires de deux ministères.

Finis les débats, le «summing up» du ministre des Finances et les examens des dotations budgétaires de deux ministères. 

La séance parlementaire de ce lundi 25 juin s’est terminée à 23 h 37. C’est l’examen des dotations budgétaires du ministère des Finances qui a clôturé cette journée. Les députés reprennent le chemin de l’Assemblée nationale demain à 10 h 30, avec le ministère du ministre mentor, sir Anerood Jugnauth (Défense et Rodrigues).  

La tranche dédiée aux Finances a été marquée par des questions de l'opposition sur les frais, les dépenses, dans les équipements informatiques et les paiements pour les projets en chantier. Les députés de l'opposition réclamaient les noms et les montants d'allocations des comités ou sous-comités à l'item «extra assistance».

Aussi en question, le Metro Express. Pravind Jugnauth a répondu que le gouvernement a dépensé Rs 1,8 milliard pour 2017-2018 et déboursera Rs 1,6 milliard d'ici le 30 juin. Comme déjà dit par le ministre des Sports, le complexe sportif de Côte d’Or coûtera Rs 3,9 milliards au lieu de Rs 3,2 milliards, soit Rs 700 millions additionnelles. La Chine injectera Rs 1,8 milliards dans ce projet.  

L'opposition voulait poser des questions sur les «Contingencies and Reserves» du Budget 2018-2019. Mais la speaker a tranché que le temps était écoulé. Le député mauve Aadil Ameer Meea a rétorqué que 15 minutes y étaient allouées. Inutilement. 

Ivan Collendavelloo, le ministre de l’Energie et des services publics, a demandé à ce que le Committee of Supply de son portefeuille se tienne mercredi 27 juin.

Collendavelloo se jette à l’eau 

La séance d’aujourd’hui avait d’ailleurs démarré par son discours dans le cadre des débats budgétaires. Le ministre des Services publics est revenu à la charge sur la Central Water Authority et le tarif de l’eau. 

A aussi apporté sa voix aux débats : le leader du Mouvement militant mauricien. Paul Bérenger a contesté les chiffres fournis par le Premier ministre dans son discours budgétaire.  

Quant à Pravind Jugnauth, sans son «summing up», à la fin des débats, il a donné la réplique à Bérenger. 

Après la longue synthèse du ministre des Finances, place aux examens des dotations budgétaires pour chaque ministère. Examen qui a débuté avec le Bureau du Premier ministre (PMO). Pravind Jugnauth, qui en détient le portefeuille, a répondu aux questions de l’opposition à ce sujet.  

C’est aussi lui qui s’est attelé à répondre lors du Committee of Supply du ministère des Finances, venu après le PMO. 

Retrouvez les comptes rendus détaillés dans l'express version imprimée de ce mardi 26 juin.

Publicité
Publicité

Il a conclu son grand oral. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui a enfilé son manteau de ministre des Finances, a-t-il pu répondre aux attentes de la population et des acteurs économiques avec le Budget 2018-18 ? Eléments de réponse.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires