Licenciés de la CWA: certains cas revus

Avec le soutien de
 Ivan Collendavelloo répondait, hier, samedi 23 juin, à la Private Notice Question de Xavier-Luc Duval.

Ivan Collendavelloo répondait, hier, samedi 23 juin, à la Private Notice Question de Xavier-Luc Duval.

«Ne comptez pas sur moi pour rendre publique la liste des gens récemment recrutés à la CWA. Je violerais, au cas contraire, la Data protection ActCes propos sont ceux d’Ivan Collendavelloo. Le ministre des Services publics répondait, hier, samedi 23 juin, à la Private Notice Question du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, qui était axée sur ce dossier.

L’adjoint au Premier ministre a également laissé entendre qu’il comprenait le sentiment de révolte qui anime les 150 personnes qui, elles, ont été remerciées après avoir passé plusieurs années à travailler pour cet organisme. «Il n’est pas exclu que l’on revoie certains cas», a ainsi laissé entendre Ivan Collendavelloo. De quoi faire renaître l’espoir chez ceux qui avaient du mal à garder la tête hors de l’eau.

Pourtant, le jeudi 31 mai, Ivan Collendavelloo avait affirmé que ces employés « travaillaient avec des contracteurs qui les plaçaient dans différents endroits. Zot pa ti bann amployé CWA é ti pé travay dan enn sistem archaïque…» 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires