Sécurité maritime: les bateaux de la NCG seront désormais réparés à Maurice

Avec le soutien de
La cérémonie de la mise à l’eau du «CGS Guardian» a eu lieu hier. © Krishna Pather

La cérémonie de la mise à l’eau du «CGS Guardian» a eu lieu hier. © Krishna Pather

Permettre que les bateaux de la National Coast Guard (NCG) soient réparés à Maurice. Et ce, sous la supervision de l’expertise technique indienne. C’est l’une des raisons du projet Trident, a déclaré Abhay Thakur, haut-commissaire de l’Inde à Maurice, hier, lors de la cérémonie de la mise à l’eau du CGS Guardian – après une remise en état de six mois en Inde. Le projet Trident inclut le quartier-général de la NCG, un Maritime Rescue Coordination Centre, ainsi qu’un Integrated Development Project, qui comprend un bâtiment administratif, un chantier de réparation et des facilités d’accostage pour les patrouilleurs de la NCG. Les travaux devraient durer deux ans et demi.

Interrogé par l'express, Abhay Thakur a soutenu que RITES, une société indienne spécialisée dans le domaine des infrastructures de transports, a déjà soumis au gouvernement mauricien le Detailed Project Report. Celui-ci serait actuellement en évaluation. Le haut-commissaire de l’Inde à Maurice a ajouté que les aspects techniques devraient être réglés dans deux mois, avec le recrutement d’un consultant. S’ensuivra le lancement d’appel d’offres.

Un accord a été signé entre RITES et le gouvernement mauricien pour la préparation du Detailed Project Report du projet Trident, suivant une ligne de crédit de Rs 1,7 milliard et une subvention de Rs 137,4 millions du gouvernement indien. Le projet devrait coûter Rs 2,9 milliards.

Le Budget 2018-2019 fait provision de Rs 150 millions, suivies de Rs 500 millions pour la prochaine année financière.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires