Vol à l'aéroport: deux accusés plaident coupables, le troisième évoque la brutalité policière

Avec le soutien de
Un des trois accusés soutient qu’il a été contraint par la police à passer aux aveux.

Un des trois accusés soutient qu’il a été contraint par la police à passer aux aveux.

Ils ont comparu devant la Cour de district de Grand-Port le 20 juin dernier répondant à deux accusations de vol et d’un cas de possession d'articles volés. Cela dans le cadre d'un vol commis à l'aéroport SSR en 2016.

Premlall Bundhoo, 51 ans, General Worker à l'Agricultural Marketing Board (AMB), Bactaraj Veerasamy, 51 ans, Technical Operator  et Judes Antoine Monneron, General Worker, tous deux employés de l'aéroport sont accusés d'avoir volé des vêtements de femme au préjudice d’Air Mauritius Cargo.

Premlall bundhoo et Judes Antoine Monneron, habitant de Nouvelle-France et de Rose-Belle, respectivement, ont plaidé coupable alors que Bactaraj Veerasamy de Triolet a plaidé non-coupable. L’avocat  de ce dernier, Arshaad Inder a présenté une motion soutenant que son client avait été contraint par la police à passer aux aveux lors de l'enquête et qu'il a été victime de brutalité policière.

Les deux autres accusés, sont eux, représenté par les hommes de loi Jim Seetaram et Fezal Boodhoo.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires