Projet gouvernemental: 16 500 arbres abattus à Delhi

Avec le soutien de
L’abattage des arbres dans le sud de la capitale indienne a déjà commencé.

L’abattage des arbres dans le sud de la capitale indienne a déjà commencé.

L’abattage d’arbres pour faire place au projet Metro Express continue à susciter l’indignation à Maurice. Entre-temps, en Inde, et plus précisément dans le sud de Delhi, la colère gronde. Raison : dans le cadre de la construction de logements pour des fonctionnaires, quelque 16 500 arbres seront abattus. L’abattage a d’ailleurs déjà commencé.

De jeunes arbres seront mis en terre pour les remplacer, indique le gouvernement central de Delhi. Les citoyens ne l’entendent toutefois pas de cette oreille. Afin de lutter contre cette «destruction», une campagne a été lancée sur Facebook, intitulée «Delhi Trees SOS». Les habitants de la capitale de l’Inde expliquent que la décision d’abattre les arbres est tout simplement incompréhensible. Surtout devant le taux de pollution auquel fait face Delhi.

Lors d’un récent classement, la capitale de l’Inde s’est d’ailleurs classée en première position des «megacities» les plus polluées au monde. À ce jour, plus de 2,2 millions d’enfants à Delhi souffrent de problèmes respiratoires irréversibles.

Selon un rapport de l’Organisation des Nations unies, publié hier, jeudi 21 juin, la pollution de l’air a tué environ 4,2 millions de personnes au monde en 2016. Selon le rapport, 91 % de la population urbaine mondiale respirent de l’air qui n’est pas conforme aux World Health Organization Air Quality Guidelines, alors que plus de la moitié sont exposés à des niveaux de pollution 2,5 fois plus élevés que le taux accepté.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires