Smart Agriculture: les drones pour l’évaluation des champs

Avec le soutien de
Un premier survol des champs a été effectué par des drones hier, mercredi 20 juin, au niveau de la propriété sucrière de Médine.

Un premier survol des champs a été effectué par des drones hier, mercredi 20 juin, au niveau de la propriété sucrière de Médine.

Un an après l’annonce de l’utilisation de drones dans le secteur agricole, une présentation a été faite sur la propriété sucrière de Médine hier, mercredi 20 juin. Le projet de Smart Agriculture va permettre au Sugar Industry Fund Board de faire un constat dans les champs de canne afin d’évaluer les pertes et d’établir le paiement d’une compensation. Le but est d’inciter les planteurs à adopter cet outil pour rentabiliser leurs plantations.

 
 

Des Estoniens sont à Maurice pour proposer des solutions et comment les appliquer. Le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo, présent à la présentation, a expliqué qu’il est normal que la technologie soit utilisée à des fins agricoles. «Les drones aident les planteurs en Afrique du Sud à être plus efficients. L’Estonie souhaite utiliser Maurice comme modèle pour commercialiser les solutions en Afrique», a souligné le ministre.

Un protocole d’accord a d’ailleurs été signé entre Maurice et l’Estonie par les deux Premiers ministres en 2017. Le Sugar Industry Fund Board avait fait l’acquisition de ces équipements avec l’aide du pays européen. Les Estoniens devraient identifier des Mauriciens pour les former dans le cadre de ce projet. On compte un total de deux drones : un quadcoptère et le drone à voilure fixe. Les deux seront utilisés Maurice.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires