Rapport d’audit sur l’UTM: «Un comité disciplinaire mis sur pied», annonce Dookun-Luchoomun

Avec le soutien de
Le ministre de l’Éducation a défendu la directrice de l’UTM, Sharmila Seetulsingh-Goorah.

Le ministre de l’Éducation a défendu la directrice de l’UTM, Sharmila Seetulsingh-Goorah.

«Certains officiers de l’université de Technologie de Maurice (UTM) font entrave au bon fonctionnement.» Propos de la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, ce jeudi 21 juin, en réponse à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition. Un comité disciplinaire, dit-elle, sera mis sur place pour se pencher sur le cas de ces officiers…

Le rapport de l’audit sur l’UTM, jugé «damning » par le leader de l’opposition, Xavier Luc-Duval, a été le sujet de la PNQ. Pour le leader de l’opposition, le rapport cible principalement le «leadership» de l’institution d’enseignement supérieur.

En sus, il a mis en exergue des extraits du rapport à l’effet où parlent du fait que Sharmila Seetulsingh-Goorah avait fait entrave au bon déroulement de l’audit de qualité. Il a d’ailleurs évoqué un «trio infernal qui fait la pluie et le beau temps à l’UTM». La ministre de l’Éducation ne voit toutefois pas les choses du même œil. Leela Devi Dookun-Luchoomun soutient que le panel de l’audit aurait remercié Sharmila Seetulsingh-Goorah pour son aide lors de l’audit.

Pendant la PNQ, le leader de l’opposition a soulevé deux «points of order». Xavier-Luc Duval a demandé à la Speaker Maya Hanoomanjee d’ordonner à la ministre d’abréger son discours. Cette dernière s’était attardée sur un rapport datant de 2008 qui, selon Xavier Luc Duval, était «irrelevant».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires