Attentat à la pudeur: «La fillette a vu une vidéo porno sur mon portable par accident»

Avec le soutien de
 Le procès intenté au Bangladais se poursuivra le 3 octobre en cour intermédiaire.

Le procès intenté au Bangladais se poursuivra le 3 octobre en cour intermédiaire.

«Ce n’est pas vrai de dire que j’ai montré à la petite une vidéo à caractère pornographique.» Accusé d’attentat à la pudeur sur une fillette de 9 ans, le Bangladais Arman Mohammad Mullah réfute les allégations portées contre lui. En cour intermédiaire, ce mercredi 20 juin, sa déposition, faite en 2011, a été lue.

Dans sa déposition, le Bangladais avait indiqué qu’il se trouvait sur son lieu de travail à Riche-Terre lorsque la fille de son patron lui aurait demandé de prendre une photo d’elle avec son nouveau téléphone portable. «Je venais de me l’acheter. C’était un téléphone touchscreen. Quand j’ai refusé de la prendre en photo, elle a insisté. Alors j’ai accepté.»

Par la suite, a-t-il indiqué, la petite a voulu voir la photo. «Elle s’est obstinée.» Du coup, a raconté Arman Mohammad Mullah dans sa déposition, il a cédé. «Mais comme le téléphone était touchscreen, au lieu d’accéder à l’album photo, elle a ouvert le fichier vidéo dans lequel se trouvaient des vidéos à caractère pornographique», a déclaré le Printing Machine Operator.

La petite de neuf ans a, elle, confié à ses parents avoir été victime d’abus sexuels. Affirmant que le Bangladais aurait récidivé. Initialement, deux charges de «causing a child to be sexually abused by him» avaient été déposées contre lui, avant d’être modifiées en attentat à la pudeur.

Le Bangladais a plaidé non coupable et a retenu les services de Me Poonum Sookun. La poursuite, est, elle, représentée par Me Me Dzedhaan Bhatoo. Le procès se poursuivra le 3 octobre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires